10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Près de 12 000 comprimés psychotropes saisis en possession d’un voyageur à El-Tarf

Les agents de la brigade de contrôle des voyageurs au niveau du poste frontalier Oum Teboul, à la wilaya d’El-Tarf ont saisi 11 858 comprimés psychotropes en possession d’un voyageur soumis à la fouille minutieuse des bagages, a-t-on indiqué mercredi dans un communiqué de la cellule de communication de l’inspection divisionnaire des douanes de cette wilaya. Le communiqué a précisé que dans le cadre de l’action des brigades opérationnelles des douanes, les agents de la brigade de contrôle des voyageurs au niveau du poste frontalier Oum Teboul, relevant des services de l’inspection divisionnaire des douanes d’El-Tarf dépendant à son tour de la direction régionale d’Annaba, ont saisi la quantité considérable de 11 858 comprimés psychotropes. « Cette opération de qualité reflète la vigilance et la mobilisation totale et continue des douanes algériennes au service de la préservation de la santé et de la sécurité du citoyen et leur contribution à l’instauration de l’ordre public », a souligné le document.

La dernière décennie a été la plus chaude de l’histoire
La dernière décennie s’est avérée être la plus chaude jamais enregistrée dans l’histoire, a déclaré le Secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies, Petteri Taalas. « Chaque décennie depuis les années 1990 a été plus chaude que la précédente, et nous ne voyons aucun signe immédiat d’un changement », a averti mardi le Secrétaire général de l’OMM, à l’occasion du lancement d’un nouveau rapport lors de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Dubaï. Le responsable a souligné: « Nous perdons la course pour sauver nos glaces qui fondent rapidement. Nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre comme une priorité absolue pour la planète afin d’éviter que le changement climatique ne fasse des ravages ».
Le rapport décennal de l’OMM sur le climat, révèle qu’entre 2011 et 2020, davantage de pays ont signalé des températures plus élevées qu’au cours de toute autre décennie. Il tire également la sonnette d’alarme face aux « profonds changements qui se produisent dans les régions du bout du monde et des hautes montagnes ». L’OMM continue d’alerter sur le fait que les catastrophes climatiques compromettent le développement durable, avec des impacts négatifs sur la sécurité alimentaire mondiale, les déplacements et les migrations.

L’Iran a lancé une « capsule de vie » dans l’espace
L’Iran a annoncé mercredi avoir lancé avec succès une « capsule de vie » dans l’espace, nouvelle étape dans l’ambitieux programme aérospatial développé par Téhéran. « Après une décennie de pause, la nouvelle capsule de vie de notre pays a été lancée avec succès à 130 km d’altitude par un lanceur fabriqué localement », a déclaré le ministre des Télécommunications Issa Zarepour, cité par l’agence officielle Irna. Cette capsule de 500 kg a été transportée par un lanceur de nouvelle génération, dénommé « Salman », qui est développé avec l’ambition d’envoyer des astronautes dans l’espace. L’Iran avait lancé sa première « capsule de vie » en 2010 avec, à son bord, des animaux vivants – un rat, deux tortues et un ver de terre. Il avait ensuite envoyé dans l’espace en 2013 un singe, qui était revenu vivant.

Dans les pays riches, plus d’un enfant sur cinq vit dans la pauvreté
Malgré une amélioration ces dernières années, plus de 69 millions d’enfants vivent dans la pauvreté dans les 40 pays les plus riches, soit plus d’un enfant sur cinq, selon l’Unicef, qui pointe notamment des lacunes au Royaume-Uni ou en France. Entre les périodes 2012-2014 et 2019-2021, le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté a baissé d’environ 8% dans les quelque 40 pays de l’Union européenne et de l’OCDE passés en revue. Ce qui représente « environ 6 millions d’enfants » pauvres en moins sur 291 millions d’enfants au total, indique dans un rapport publié mardi soir Unicef Innocenti, la branche recherche de l’agence onusienne. Mais « il y avait toujours plus de 69 millions d’enfants dans la pauvreté » fin 2021. « Pour la plupart des enfants, cela signifie un risque de grandir en manquant d’une alimentation nutritive, de vêtements, de fournitures scolaires ou d’un endroit chauffé pour vivre », a commenté Bo Viktor Nylund, d’Unicef Innocenti, soulignant les risques pour leur « santé physique et mentale ». L’Unicef se base principalement sur la « pauvreté relative », qui correspond à 60% du revenu médian national, souvent utilisée par les pays développés pour établir leur seuil de pauvreté. Le rapport insiste sur la nécessité de la mise en place d’outils de protection sociale spécifiques pour assurer le bien-être des enfants et sur la « volonté politique » des États en la matière, soulignant que sortir les enfants de la pauvreté n’est pas une conséquence automatique de la richesse d’un pays. Malgré l’amélioration générale, les différences de trajectoires entre certains pays sont importantes. Depuis 2012, les revers les plus importants ont été enregistrés dans certains des pays les plus riches: Royaume-Uni (+19,6% d’enfants pauvres, soit un demi-million d’enfants supplémentaires dans un pays où le taux de pauvreté des enfants dépassait 20% en 2021), Islande (+11%) et France (+10,4%).
Aux États-Unis, le nombre d’enfants pauvres a baissé de 6,7% mais plus d’un enfant sur quatre vit toujours dans cette pauvreté relative.

Transport aérien : les compagnies attendent 4,7 milliards de passagers dans le monde en 2024
Les compagnies aériennes s’attendent à transporter l’année prochaine 4,7 milliards de passagers dans le monde, un « record historique » surpassant les 4,54 milliards de 2019, avant la crise sanitaire, a annoncé mercredi leur principale organisation. Dès cette année, les transporteurs auront effacé les effets du Covid-19 dans leurs comptes, revenant dans le vert avec des bénéfices nets cumulés de 23,3 milliards de dollars, selon l’Association internationale du transport aérien (Iata), qui a ainsi plus que doublé ses précédentes projections de 9,8 milliards, publiées en juin dernier. L’organisation a prévu 4,29 milliards de voyages aériens cette année, une légère révision en baisse par rapport aux 4,35 annoncés en juin. Pour 2024, les bénéfices devraient « largement se stabiliser » à 25,7 milliards de dollars, selon l’Iata, sur un chiffre d’affaires global sans précédent de 964 milliards, à comparer aux 896 estimés pour 2023 et aux 838 milliards de 2019. Secteur économique parmi les plus touchés par la crise sanitaire, en raison de la fermeture des frontières et autres restrictions de déplacement, les compagnies aériennes ont subi des pertes cumulées de quelque 183 milliards de dollars entre 2020 et 2022.
« Étant donné les pertes massives de ces dernières années », les bénéfices attendus en 2024 « illustrent la résilience du secteur aérien », a souligné le directeur général de l’Iata, Willie Walsh, saluant le « rythme extraordinaire de la reprise ». Néanmoins, « il semble que la pandémie a coûté quatre années de croissance au secteur », a remarqué M. Walsh lors d’une « journée presse » au siège de son organisation à Genève (Suisse). « À partir de 2024, les prévisions montrent que nous pouvons nous attendre à des trajectoires de croissance plus normales, tant pour les passagers que pour le fret », selon le directeur général. La forte reprise de 2023 s’est traduite par des prix de billets élevés, la demande de voyages étant supérieure aux capacités des compagnies, contraintes par des livraisons retardées d’aéronefs et d’autres difficultés opérationnelles. Sans se retourner, cette tendance semble devoir ralentir en 2024, selon l’Iata. Parallèlement, les taux de remplissage des avions ont déjà retrouvé leur niveau d’avant-crise.

Related posts

Saisie de quantités importantes de cigarettes destinées à la contrebande dans les wilayas d’El Oued et d’Illizi

courrier

Un réseau criminel spécialisé dans le trafic d’êtres humains démantelé à Sidi Bel-Abbès

courrier

Plus de 180 exposants au prochain salon de l’étudiant «Khotwa» d’Oran

courrier

Incendie dans une usine de détergents au Eucalyptus

courrier

Arrestation d’une bande de malfaiteurs pour atteinte à l’ordre public à Oran

courrier

Ecole polytechnique d’Oran : premières Classes préparatoires en Sciences et Technologies

courrier