illustration pas de 4 août copie

(Pas de) Tehlab

• Le phénomène que voici, scientifiquement, mathématiquement, et statistiquement prouvé, a de quoi donner froid dans le dos. J’écoute…
• Le QI des personnes vivant en Occident est en constante baisse. Celle-ci se fait de manière nette, prononcée et inquiétante.
• Normal..
• Ah oui, tu trouves ça normal !
• J’ai toujours soutenu que la télé actuelle, basée sur le voyeurisme, et le « matuvisme », œuvrait, de manière systématique, préméditée et réfléchie, à abrutir les gens, les téléspectateurs ; les manettes de jeu y contribuent aussi grandement.
• Cette campagne d’abrutissement systématique de l’humanité est-elle devenue une fatalité ?
• Wana aâreft
M. A.
N.B : «C’est un phénomène qui s’observe dans la grande majorité des pays industrialisés. Selon plusieurs études relayées par la revue Intelligence et dont les conclusions sont rapportées par Les Échos, le quotient intellectuel moyen a tendance à baisser de façon très nette depuis une quinzaine d’années. Des conclusions tirées après analyse des résultats de tests psychométriques de jeunes conscrits, donc une majorité d’hommes, dans les pays concernés. L’Europe du Nord est particulièrement touchée par cette baisse et reste par conséquent largement distancée, au classement des QI moyens dans le monde, par les pays asiatiques notamment. Déjà, en 2013, une étude montrait que les Britanniques avaient perdu près de 14 points de quotient intellectuel en moyenne depuis la Seconde Révolution industrielle. Selon les études les plus récentes, la France aurait, elle, perdu en moyenne 3,8 points de QI sur une période de dix ans, entre 1999 et 2009. Si plusieurs raisons sont avancées par les chercheurs pour expliquer ce déclin, il reste difficile de pouvoir évaluer de façon précise l’impact des facteurs mentionnés », peut-on notamment lire dans la presse hexagonale d’hier-matin.
M. A.