Mostaland

Mostaganem : plus d’un million et demi de visiteurs au parc d’attraction et zoo «Mostaland» en neuf mois

Quelque 1,73 million entrées ont été enregistrées durant les 9 premiers mois de l’années 2018 au parc d’attractions et de loisirs «Mostaland», dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris dimanche de la directrice de cet établissement, Samia Benmehal.
Cette infrastructure de loisirs a connu, durant cette même période, une «affluence record» des visiteurs par rapport à l’année écoulée (plus de 600 00 visiteurs). C’est durant la période estivale (1er juin-31 août), que le pic d’entrées a été enregistré avec plus de 635 000 visiteurs selon la même source, précisant que les moments de grande affluence sont relevés les mardi après-midi, les week-ends et durant l’Aïd El Fitr et l’Aïd El Adha ainsi que durant les vacances scolaires. Le parc recevait une moyenne de 14 000 visiteurs par jour. Par ailleurs, la période estivale a été marquée par la naissance de trois lionceaux de la lionne «Chima» et de deux tigres royaux de Bengale ainsi que trois naissances de tigre, de loup polaire et autres ajoute la responsable. Le parc d’attraction et le zoo «Mostaland», inauguré le 13 juillet 2017, s’étale sur une surface de 57 has dont 32 réservés au parc zoologique.
Il est situé au quartier Kharrouba, à l’Est de la ville de Mostaganem, à proximité de la façade maritime Est de Sidi Madjdoub surplombant la baie d’Arzew. Cet espace de divertissement dispose d’un site de 20 jeux pour adultes et enfants, d’un jardin aquatique «Kharrouba Aqua-parc», un zoo, une forêt de repos et de ballade, des restaurants, des locaux commerciaux, d’hôtel cinq étoiles, d’un centre de sports aux normes internationales, d’un espace de spectacles artistiques et un parking d’une capacité d’accueil de 5 000 véhicules.
Le parc zoologique «Mostaland» abrite une centaine d’animaux de 36 espèces dont des races rares comme les tigres royaux de Bengale, les loups polaires blancs, les lamas, les Babouins du Gabon, le crocodile du Nil, le lion d’Afrique et autres espèces algériennes en voie de disparition notamment le fennec, l’hyène et le singe Macaque ou Magot, ajoute-t-on.

Journée nationale de la presse : Ooredoo présente ses meilleurs vœux de réussite et de prospérité à la presse algérienne
Fidèle partenaire des médias nationaux, Ooredoo marque la Journée nationale de la presse, célébrée le 22 octobre de chaque année, et présente, à cette occasion, ses vœux de réussite et de prospérité à l’ensemble de la famille de la presse algérienne. En cette date, Ooredoo tient à saluer l’engagement, le dévouement et le professionnalisme des médias nationaux et de souligner la richesse et la diversité du paysage médiatique algérien. Ooredoo s’engage également à consolider davantage ses liens avec les professionnels du secteur de la communication et de renforcer les actions initiées en leur direction. À noter que Ooredoo compte de nombreuses initiatives inédites destinées à la presse telles que son concours Media Star, qui a marqué cette année sa 12ème édition et son club de presse qui a assuré à ce jour plus d’une soixantaine de sessions de formation traitant divers domaines et thématiques.

Saisie de près de 7 500 comprimés psychotropes et des devises au poste frontalier d’Oum Tboul
Au total, 7 483 comprimés psychotropes ainsi que 5 100 euros et 5 730 dinars tunisiens ont été saisis, le week-end dernier, au niveau du poste frontalier d’Oum Tboul dans la wilaya d’El-Tarf, dans trois opérations distinctes de contrôle opérées par les services des Douanes, a-t-on appris, dimanche, de la chargée de communication à la direction régionale des Douanes, implantée à Annaba. La première tentative de contrebande déjouée a permis de saisir 5 551 comprimés psychotropes et la somme de 5 730 dinars tunisiens, qu’un voyageur s’apprêtait à introduire en Algérie via ce poste frontalier, a affirmé Mme Asma Belkhiri, précisant que la drogue et les devises étaient minutieusement dissimulées au niveau de son véhicule. La deuxième opération de contrôle opérée durant ce week-end, s’est soldée par la récupération de 1 932 comprimés psychotropes, soigneusement cachés chez un autre voyageur qui s’acquittait des formalités d’usage pour regagner le territoire national, a indiqué la même source. La troisième et dernière opération a permis, quant à elle, de récupérer 5 100 euros lors de la fouille d’un voyageur qui s’apprêtait à entrer sur le territoire national, a-t- on soutenu, soulignant que des enquêtes ont été ouvertes par les services compétents pour déterminer d’éventuelles ramifications de ces trafics.

Deux morts dans un accident de la circulation à Djelfa
Deux personnes ont trouvé la mort, dimanche soir, dans un accident de la route survenu entre les communes de Djelfa et de Charef (wilaya de Djelfa), a-t-on appris des services de la Protection civile de la même wilaya. Les agents de la 2e unité secondaire de la Protection civile de la ville de Charef ( 50Km à l’ouest de la wilaya), sont intervenus à 16h00, pour cette accident qui a eu lieu dans la partie ouest de la wilaya sur l’axe routier n° 46, dans son tronçon reliant les deux communes de Djelfa et de Charef au lieu dit « Chaâbat ben Berbou», précise-t-on de même source.
L’accident s’est produit suite au dérapage et au renversement d’un camion, causant la mort de deux personnes âgées de 40 et de 38 ans issues de la ville de Djelfa, indique la même source qui précise que les deux victimes ont été transférées vers la morgue de l’hôpital de la commune de Charef. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les raisons de ce tragique accident, conclut la même source.

Métro d’Alger : l’escalier mécanique de la station Khelifa Boukhalfa mis à l’arrêt pour 5 semaines
L’Entreprise Métro d’Alger a annoncé, dimanche, que l’escalier mécanique de la station Khelifa Boukhalfa conduisant vers la rue Didouche Mourad, sera mis à l’arrêt pour une durée de 5 semaines, et ce, à partir du lundi 22 octobre 2018, a indiqué un communiqué de l’Entreprise. L’escalier mécanique N1 de la station Khelifa Boukhalfa menant vers la rue Didouche Mourad, sera mis à l’arrêt à partir du lundi 22 octobre 2018, et ce pour des travaux de maintenance qui dureront 5 semaines, a précisé le communiqué. Ces travaux de maintenance «périodiques» conduits par l’Entreprise Métro d’Alger sont «nécessaires pour maintenir en état les équipements et garantir la sécurité des usagers du Métro d’Alger», a ajouté la même source. Rappelant que le personnel au niveau de la station Khelifa Boukhalfa reste à l’entière disposition des voyageurs pour tout accompagnement nécessaire, l’entreprise a mis le numéro du service clientèle : 021.778.779 et l’adresse électronique : sav.algerrapt-eldjazair.com à la disposition des usagers pour toute informations.

Chiffre du jour : 14

Les opérations d’inspection et de contrôle menées par les équipes conjointes des services de l’inspection vétérinaire et de la direction du commerce d’Alger ont permis la saisie et la destruction de plus de 14 tonnes de viandes rouges et blanches impropres à la consommation, a-t-on appris dimanche de l’inspecteur vétérinaire à la wilaya d’Alger, Yousfi Abdelhalim. À ce propos, M. Yousfi a précisé à l’APS que l’équipe conjointe composée de vétérinaires et d’agents de la direction du commerce de la wilaya d’Alger a saisi, durant les (09) premiers mois de 2018, plus de 14 tonnes de viandes rouges et blanches impropres à la consommation destinées à la consommation humaine. Le bilan de l’inspection a fait état de la saisie et de la destruction, au niveau de plusieurs boucheries et point de vente de volailles, de 11 436,3 kg de viandes blanches et 3 767 kg de viandes rouges impropres à la consommation, a ajouté le même responsable. La même équipe a saisi et détruit 97 kg de viande hachée, 206,9 kg de merguez, plus de 73 kg de poissons, outre 414,4 kg de différents types de fromage, a-t-il poursuivi.