Mondial-2015 d’ Haltérophilie (cadets) : trois médailles d’or pour l’Algérien Aymen Touairi

L’Algérien Aymen Touairi s’est adjugé les titres mondiaux de la catégorie de +94 kg, aux championnats du Monde d’haltérophilie (cadets et cadettes) clôturés dimanche soir, à Lima au Pérou, avec la participation 28 nations représentées par 180 athlètes (garçons et filles). L’Algérie était présente à ces joutes avec cinq haltérophiles dont deux filles : Ikram Charrara (69 kg), Bouchra Hirech (+69 kg), Smail Rabhi (56 kg), Faris Touairi (62 kg) et Aymen Touairi (94 kg). Dans sa catégorie des 94 kg, Aymen Touairi est monté sur la plus haute marche du podium mondial des cadets, avec une charge de 142 kg (arraché), 176 kg (épaulé jeté) et un total de 318 kg. Comme performance, il s’agit d’une première dans les annales de l’haltérophilie algérien, surtout chez les jeunes catégories, explique-t-on au niveau de la fédération algérienne d’haltérophile (FAH).Auteur d’une 11e place lors des derniers mondiaux « juniors » en 2014, Aymen Touairi a travaillé dans la continuité, avec, juste après, une 6e position aux 2ès jeux olympiques de la jeunesse à Nanjing (août dernier). L’haltérophile algérien entame une année 2015, par trois titres mondiaux dans une compétition « très relevé », selon les spécialistes de la discipline. A Lima, Aymen Touairi (17 ans en septembre prochain) était en rude concurrence avec l’Egyptien Abdelaziz Mohamed, médaillé d’argent à l’arraché (137 kg), Lo Hao-Jhih (Tapei), médaillé de bronze du même mouvement (135 kg). Au mouvement épaule jeté, le podium a été complété par l’Américain Cohen Michael Howard (174 kg) et Lo Hao-Jhih (172 kg). Au décompte des deux mouvements (arraché-épaulé-jeté), les médailles d’argent et de bronze sont revenues, respectivement, au représentant de Tapei (307 kg) et des USA (301kg).  » Ces titres sont le fruit du travail de longue haleine entrepris par l’athlète et son entraîneur. Touairi Aymen et beaucoup d’autres jeunes talents sont des athlètes d’avenir qui recèlent des potentialités qui nous incitent, nous responsables, à les prendre en charge convenablement. On est content pour l’athlète et heureux de ses performances remarquables », a déclaré le président de la Fédération, Aziz Brahimi, tout en souhaitant, une continuité dans le travail pour d’autres échéances internationales.L’athlète Aymen Touairi avait clôturé une participation algérienne qui avait débuté, timidement, avec Smail Rabhi (56 kg) qui a pris la 15è position au concours final. Rabhi avait soulevé les barres de 88 kg (arraché), 102 kg) épaulé jeté, réalisant un total de 190 kg.

Aymen chef de file d’une génération d’athlètes prometteurs
Le titre de la catégorie est revenu au Chinois Lin Zhixiang 116 kg (arraché), 146 kg (épaule-jeté) et 262 kg au total, devant le Vietnamien Tran Nguyen (115 kg, 145 kg et 260 kg et le Péruvien Lopez Carranza (97 kg, 133 kg et 230 kg).
Dans la catégorie des 62 kg, l’Algérien Faris Touairi, cousin d’Aymen, s’est contenté d’une 10è position, avec 95 kg (arraché), 122 kg (épaulé-jeté) et 217 kg (total). Le podium est partagé entre, respectivement le Colombien Mosquera Losano 123kg (arraché), 150 kg (épaulé-jeté) et 273 kg (total), l’Equatorien Zurita Vallejo avec 114 kg, 137 kg et 251 kg et le Polonais Kudlaszyk Piotr avec (111kg, 140kg et 251 kg). Chez les cadettes, les Algériennes Ikram Cherrara (69 kg) et Bouchra Hirech (+69 kg) se sont classées, respectivement 8è et 10è de leurs catégories. Dans la catégorie des 69 kg, Cherrara a réalisé 77 kg à l’arraché, 95 kg à l’épaulé-jeté, terminant avec un total 172 kg. Les titres sont revenus, à l’Egyptienne Sara Samir Ahmed avec 103 kg (arraché), 133 kg (épaulé-jeté) et un total de 236 kg, suivie de la Britannique Tiler Rebekah Jade (93kg, 120 kg et 213kg) et la Chinoise Wu Shujing (86kg, 121 kg et 207 kg). Pour sa part, Hirech a soulevé dans sa catégorie, 74 kg (arraché), 95 kg (épaulé-jeté), totalisant 169 kg. La Kazak Kapustina Tatyana est la nouvelle championne du monde de la catégorie +69kg, aux deux mouvements et au total: 110kg arraché, 133 kg épaulé-jeté et 243 kg (total), suivie de l’Equatorienne Ayovi Cabezas (105 kg, 134 kg et 239 kg) et la Coréenne du Sud Kim Jihyeon (92 kg, 130 kg, 222 kg).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>