Menacé de radiation à vie des Verts : l’incorrigible Ferhat

En dépit de son grand talent, Zineddine Ferhat, l’étoile montante de l’USMA, fait malheureusement parler de lui encore dans le mauvais sens.
Le joueur est désormais convoqué pour comparaitre demain devant la commission de discipline de la LFP en raison de absence du stage de la sélection olympique algérienne qui se déroule actuellement à Tikjda dans le cadre de ses préparatifs pour les olympiades de Rio De Janeiro en août prochain au Brésil. La bêtise de trop du joueur de 22 ans, oserions nous dire, puisqu’il ne s’agit pas de son premier impair se retrouvant cette fois-ci dans une situation des plus délicates, au point où le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui a pardonné à maintes reprises au joueur, n’est pas prêt à passer encore l’éponge.
Dans les milieux de la FAF, on n’écarte d’ailleurs pas de voir le natif de Bordj Ménaïel radié à vie de la sélection nationale, ce qui serait, si cette décision venait d’être prise, un coup dur pour le joueur qui avait porté le maillot de la sélection première du temps de l’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, alors qu’il n’avait même pas bouclé ses 20 ans. La nouvelle ‘’gaffe’’ de Ferhat intervient après l’incident qu’il avait provoqué lors du précédent stage de l’équipe nationale olympique à Seoul lorsqu’il avait pété les plombs le jour du match face à la Corée du Sud. Ce jour là, les Verts avaient affronté les Sud-Coréens pour une seconde joute amicale au stade de Goyang. Cette rencontre s’est soldée par un large succès de la Corée du Sud sur le score net et sans appel de trois buts à zéro. Mais avant cette rencontre, et au moment où le sélectionneur national, Andre Pierre Schürmann, a rendu public le onze type qui allait disputer cette rencontre, un joueur n’était pas du tout content d’apprendre qu’il n’allait pas débuter le match comme titulaire. Il s’agit de Ferhat Zinedine.
Le joueur de l’USMA était dans tous ses états en constatant que son nom ne figurait pas sur la liste des joueurs qui allaient débuter le match face à la Corée du Sud. Il est allé même jusqu’à insulter son entraîneur devant les joueurs. La star de l’USMA aurait même fait savoir à Schürmann de ne plus le convoquer s’il n’est pas titulaire.
Ayant appris ce qui s’est passé entre Ferhat et le sélectionneur national de l’EN olympique, le président de la FAF avait décidé de prendre le taureau par les cornes. Le premier responsable de la FAF a demandé à Schürmann de rédiger un rapport détaillé sur cet incident. Mais à l’arrivée, l’homme fort du football algérien a consenti à passer l’éponge surtout après que le joueur a reconnu sa faute et s’est excusé auprès de son coach et ses coéquipiers.
Hakim S.