Badou Zaki

MC Oran : Badou Zaki dit viser «au moins le podium»

Le nouvel entraîneur du MC Oran, Badou Zaki, a indiqué, dans la soirée de mercredi à Oran, qu’il visait «au moins le podium» à la fin de la saison du prochain championnat de Ligue 1 Mobilis de football. «Le MCO jouait souvent les premiers rôles lors des précédents exercices, mais l’équipe n’arrivait pas à gagner des titres ou terminer parmi les trois premiers. Nous essayerons de faire mieux la saison prochaine», s’est engagé le technicien marocain lors d’une conférence de presse. Badou Zaki vient de rejoindre le club phare de la capitale de l’Ouest du pays pour un contrat d’une année.
Il succède au Suisso-Tunisien Moez Bouakaz, qui avait conduit les «Hamraoua» à finir la précédente édition du championnat à la quatrième place. «Un grand club comme le MCO mérite de gagner des titres. Je suis là d’ailleurs pour l’aider à renouer avec les consécrations que toute cette grande ville attend aussi», a poursuivi le coach.
Les «Rouge et Blanc» attendent de soulever leur premier trophée depuis 1996, soit l’année qui les a vus gagner leur dernier titre lorsqu’ils avaient remporté la Coupe d’Algérie. L’ancien sélectionneur du Maroc effectuera pour l’occasion sa deuxième expérience dans le championnat algérien après avoir dirigé le CR Belouizdad, lors de la saison 2016-2017, une expérience qu’il a jugée «réussie» pour avoir mené cette équipe à se maintenir en Ligue 1 et aussi et surtout remporter la Coupe d’Algérien en fin de saison. Il a souligné au passage qu’avant d’atterrir au MCO, il était en contacts avec un autre club algérien (USM Alger, ndlr), sauf que ces contacts n’ont pas abouti, avant qu’il soit approché par le président du Mouloudia d’Oran, Ahmed Belhadj, qui l’a convaincu du projet qu’il comptait réaliser avec son club. «Le fait que le MCO ait réussi la saison passée à figurer parmi le trio de tête pendant au moins 20 journées, prouve que cette équipe a du potentiel pour jouer les premiers rôles. Je suis là justement pour l’aider à progresser davantage», a-t-il poursuivi. Concernant justement l’effectif sur lequel il comptera la saison prochaine, le successeur de Bouakaz n’a rien voulu dévoiler à propos des potentielles recrues de l’équipe lors du mercato estival. «Beaucoup de noms circulent déjà comme étant des potentielles recrues du Mouloudia, mais moi, je dis que ce ne sont pas tous ces joueurs qui vont nous rejoindre cet été. On sera mieux fixés dans ce registre d’ici à deux semaines», a-t-il précisé, ajoutant que le club est censé notamment engager un gardien de but à «égale valeur ou meilleur» que le désormais ex-portier de l’équipe, Abderraouf Nateche, parti, il y a quelques jours vers la JS Saoura, vice-championne d’Algérie. Zaki, qui a fixé la date du 1er juillet prochain pour la reprise des entraînements, a encensé au passage son nouvel adjoint, qui n’est autre que son compatriote Hassen Dellal. Celui-ci l’avait assisté lors de son passage aux commandes techniques de la sélection de son pays en Coupe d’Afrique des nations de 2004 en Tunisie, et au cours de laquelle il avait conduit les «Lions de l’Atlas» jusqu’à la finale de cette épreuve qu’ils ont perdue contre la sélection du pays hôte.

Aoued et Benamara, seuls «rescapés»  des joueurs en fin de contrat
La direction du MC Oran a décidé de ne retenir que deux joueurs parmi ceux dont le contrat a expiré à l’issue de l’exercice 2017-2018, a appris l’APS mercredi auprès de ce club de Ligue 1 de football. Les deux seuls «rescapés» sont les milieux de terrain Amine Aouad et Abdelhafid Benamara qui seront conviés dans les prochains jours à prolonger leur bail, a ajouté la même source.
Les autres joueurs se trouvant dans la même situation, à l’image de Rachid Ferahi, Mohamed Bentiba, Hamza Heriat, Omar Boudoumi et Zine El Abidine Sebbah, ne seront pas retenus dans l’effectif de l’édition 2018-2019, malgré le fait qu’ils soient des éléments cadres de l’équipe lors des précédentes saisons. Le gardien de but, Abderraouf Nateche, dont le contrat vient également d’expirer, a été le premier à trancher  son avenir en optant pour la JS Saoura, le vice-champion d’Algérie. S’agissant de l’attaquant Youcef Chibane, qui a évolué au MCO à titre de prêt de l’ES Sétif au cours de la deuxième partie de l’exercice, son contrat ne sera pas renouvelé également, précise-t-on encore de même source. En recalant tous ces joueurs, le président mouloudéen, Ahmed Belhadj, dit «Baba», passe à l’action après avoir annoncé son intention d’opérer plusieurs changements à tous les niveaux, y compris la composante de l’effectif qui défendra les couleurs du club phare de la capitale la saison prochaine.
Parmi les changements déjà effectués au MCO, qui a terminé à la 4e place le championnat de l’exercice 2017-2018, il y a eu l’arrivée de l’entraîneur marocain Badou Zaki qui succède au Suisso-Tunisien Moez Bouakaz, rappelle-t-on.