AEP

Manque d’alimentation en eau potable à Bouira : L’ADE recense plusieurs points noirs

Plusieurs points noirs constatés au niveau du réseau d’alimentation en eau potable ont été recensés par l’Algérienne des eaux (ADE) de Bouira qui compte établir des fiches techniques et faire des propositions afin de mettre fin aux carences enregistrées dans quelques localités de la wilaya qui souffrent du manque d’eau, a indiqué samedi le directeur local de l’ADE, Remdane Haouchène. «Nous avons recensé au total 17 points noirs derrière le problème de manque d’alimentation en eau potable dans quelques communes de la wilaya, à savoir notamment le village Madarsa, Azaknoun, relevant de la commune d’El Adjiba (Est de Bouira), Ouled Maâkassi (El Asnam), Hlassa, Haama Izebjane, Oued Khmis, Aboulil Thala Miha relevant de la commune d’Ouled Rached (Sud-est de Bouira)», a expliqué à l’APS M. Haouchène. Les localités de Thigmith, Thilioua, Thalamine et Boumnazel (Ahl Laksar), Ichihane (Bechloul), Kalous (Aomar), Chaiba (Ain Lahdjar), Ighil Izougaghen, Guentour, Tanchit et Ifthissane, souffrent aussi du manque d’eau potable, a précisé le même responsable. Pour combler ce manque, l’Algérienne des eaux entend faire des propositions et établir des fiches techniques en vue de les présenter à la Direction des ressources en eau (DRE), a indiqué M. Haouchène avant d’ajouter qu’»une partie des opérations sera réalisée dans le cadre des programmes sectoriels de développement, alors que l’autre sera prise en charge dans le cadre des programmes communaux de développement». Ces projets porteront notamment sur la réalisation de stations de pompage, de réseaux et de réservoirs, ainsi que sur le captage de la source d’Aghbalou. Des travaux de raccordement aux conduites principales seront également réalisés dans le cadre de ces opérations visant à renforcer l’alimentation en eau potable, a-t-il expliqué. Fin juillet dernier, le directeur local de l’ADE avait indiqué qu’une enveloppe financière de l’ordre de 1,3 milliard avait été allouée à la réalisation de 38 projets visant à renforcer le réseau de l’alimentation en eau potable à travers plusieurs communes de la wilaya. Sur les 45 communes que compte la wilaya de Bouira, 43 municipalités sont alimentées et raccordées aux systèmes des grands transferts des deux barrages de Koudiet Acerdoune et de Tilesdit.