L’USM Alger s’envolera demain pour Niamey : Pfister craint : la chaleur et met en garde contre Foullah

L’USM Alger se rendra demain à Niamey à bord d’un avion spécial et avec un moral au beau fixe, pour affronter Eddifice Foullah, dimanche, en match retour du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique.
Les Rouge et Noir aborderont cette rencontre en disposant d’une avance confortable acquise lors du match aller qu’ils ont remporté avec un score sans appel de 3-0. Malgré cela, leur nouvel entraîneur, l’Allemand, Otto Pfister, un spécialiste de l’Afrique pour avoir eu plusieurs expérience dans le continent par le passé, notamment avec les sélections camerounaise et togolaise, se veut méfiant.Il va d’ailleurs même qualifier de particulier le match de dimanche prochain, non sans afficher ses appréhensions vis-à-vis des conditions climatiques dans lesquelles se déroulera la partie. «On va livrer un match particulier. On devra faire face à des paramètres extra-sportifs très difficiles, ce qui nous oblige à être très méfiants», a déclaré le technicien allemand en conférence de presse à l’issue de la victoire à domicile de son équipe face au CS Constantine (2-0) mardi soir en match avancé de la 21ème journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football.L’USMA, qui renoue avec la Ligue des champions après une décennie d’absence, avait étrillé son adversaire tchadien lors de la première manche à Alger (3-0), mettant ainsi un pied au tour suivant. Mais l’ancien sélectionneur du Cameroun et du Togo, un spécialiste de l’Afrique, ne veut nullement céder à l’euphorie.«Nous allons jouer à 14h00, heure locale, c’est-à-dire sous un soleil de plomb qui risque de nous jouer un mauvais tour. Aussi, on ne connait pas si la pelouse synthétique sur laquelle aura lieu la partie sera bonne ou non», a encore ajouté Pfister qui a pris place pour la première fois sur le banc de touche usmiste à l’occasion de la réception du CSC.Les Rouge et Noir de la capitale s’envoleront vendredi en direction de Niamey à bord d’un avion spécial d’Air Algérie. Ils auront ainsi 48 heures pour s’acclimater avec les conditions régnant sur place. Une période jugée  »insuffisante » par leur nouveau patron technique, qui insiste sur la nécessité de prendre très au sérieux l’adversaire, après l’avoir supervisé au match aller.Par ailleurs, Pfister s’est dit «content» de sa première sortie avec le club de la capitale, estimant que ses joueurs sont sur «le bon chemin».«Face au CSC, on a livré un bon match, notamment en première mi-temps. L’équipe est en nette progression par rapport à la période difficile qu’elle avait traversée dernièrement. Le fait de n’avoir encaissé aucun but depuis trois matches en est une preuve», s’est réjoui le technicien qui a remplacé le Français, Hubert Velud, démis de ses fonctions au tout début de la phase retour.Après sa victoire face au CSC, l’USMA remonte provisoirement sur le podium en occupant la troisième place avec 33 points, accusant un retard de deux unités sur les co-leaders, le MO Béjaïa et l’ES Sétif, qui comptent un match en moins chacun.
Pour sa part, l’entraîneur adjoint Billel Dziri qui avait assuré avec succès la période de transition après l’éviction de Velud, n’a pas caché les ambitions de son équipe dans cette compétition. «Le fait que la direction du club mette un vol spécial à notre disposition montre tout l’intérêt qu’elle accorde pour cette épreuve. À nous donc de nous montrer à la hauteur», a-t-il dit.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>