Hanoune

LOUISA HANOUNE RÉAGIT : Décision « légitime » de l’Algérie

La décision de rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, proclamée mercredi dernier par le ministre des Affaires étrangères et la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, continue à faire réagir la classe politique nationale. Hier, c’est autour du Parti des travailleurs (PT), de commencer la décision de l’Algérie à l’égard de son voisin. En effet, donnant lecture du rapport d’ouverture de la session ordinaire du bureau politique du parti, la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, estime que les raisons qui ont poussé l’Algérie à décider de rompre ses relations avec le Maroc sont « légitimes ». Autrement, dira-t-elle à ce sujet, « Par-delà la légitimité des raisons qui ont conduit à l’impasse puis à la rupture, notamment la démarche entreprise par le représentant du régime marocain dans la réunion des non-alignés s’attaquant ouvertement à l’intégrité de notre pays, et le fait d’avoir permis à un responsable sioniste qui se trouvait au Maroc d’attaquer notre pays, nous exprimons notre regret devant une telle évolution des relations entre les deux pays et affirmons que les liens historiques de fraternité et d’entraide entre les deux peuples ne sauraient être affectés par des crises, quelles que soient leur ampleur. »
Si elle ne disculpe pas le régime marocain de son entreprise bélliqueuse à l’égard de l’Algérie, la cheffe du parti déplore toutefois le sort réservé aux deux peuples algérien et marocain. « En effet dans le passé, notre destin était commun dans la lutte pour l’indépendance et il le demeurera pour le présent et l’avenir, à cause de la géographie et parce que nous sommes frères dans l’identité, la culture les langues et l’appartenance à une même aire civilisationnelle », pouvait-on lire dans un long rapport sur la situation générale publié sur la page facebook du parti.
F. G.