SNTF

Ligne ferroviaire Touggourt-Alger : Un nouvel acquis pour renforcer le transport dans le Sud

L’entrée en service de la nouvelle desserte ferroviaire reliant Touggourt (Ouargla) à Alger constitue un nouvel acquis pour le renforcement du réseau ferroviaire et la promotion des prestations de transport dans le Sud.

Cette nouvelle liaison, dont le voyage inaugural s’est déroulé dimanche dernier depuis Touggourt, a été favorablement accueillie par les citoyens qui n’ont pas manqué, dans leurs appréciations exprimées à l’APS peu avant le démarrage du train, de valoriser l’ouverture de cette nouvelle ligne ferroviaire tant attendue et sollicitée par la population locale. Fethi, jeune ingénieur-mécanicien, a indiqué que «l’ouverture de cette ligne va contribuer à l’atténuation des problèmes de transport rencontrés par les citoyens de cette région, notamment ceux désirant rallier Alger pour divers motifs». «Des patients, ainsi que des enseignants et étudiants se rendant régulièrement à Alger ont exprimé une large satisfaction quant à l’inauguration de cette ligne leur épargnant l’inconfort des voyages à bord de nombreux bus et taxis», a-t-il ajouté. Abondant dans le même sens, Leïla (fonctionnaire) a estimé que ce nouveau train est «une valeur ajoutée dans les prestations à même de concourir au développement socioéconomique de la région, en plus d’offrir davantage de confort de voyage aux usagers». Entre-autres les avantages énumérés, Leïla estime que le billet de voyage sur ce train est «très raisonnable comparativement à ceux pratiqués par le transport aérien qui demeure de hors-portée de différentes catégories de la société». De nombreux citoyens ont été unanimes à mettre en valeur cet acquis de transport ferroviaire pour Touggourt qui, ont-ils confié, offre des conditions confortables sur le long du trajet à travers les différentes régions traversées dans leur voyage vers Alger ou l’une des villes sur l’itinéraire». Ces citoyens ont, par ailleurs, appelé à la conscience et le civisme des passagers pour la préservation de ce moyen de transport afin d’assurer sa durabilité, surtout dans ces régions aux rudes conditions climatiques.

Un train aux nombreux avantages pour le passager
Ce train, roulant à une vitesse atteignant les 120 km/h et permettant un voyage dans de bonnes conditions, est doté de voitures répondant aux normes de sécurité, de qualité et de confort. D’une capacité de 280 sièges, en première et seconde classes, ce train, produit de l’industrie algérienne au niveau des ateliers de la Société nationale des transports ferroviaires de Sidi Bel-Abbès, est également équipé d’un wagon-restaurant et de voitures-couchettes mises à la disposition des passagers effectuant de longs trajets de plus de 400 km, a expliqué le directeur des transports de la wilaya d’Ouargla, Tewfik Djeddi. Ce dernier s’est, à cette occasion, félicité de l’entrée en exploitation de ce train qui vient consolider les autres moyens de transport, dont le projet de tramway d’Ouargla, accordés à la région dans le cadre des efforts de modernisation du secteur des transports.
Le directeur de la gare routière de Touggourt, Lotfi Hadj Saïd, a fait part, de son côté, d’un éventuel accroissement du programme de voyages, en cas de forte affluence des passagers sur cette ligne. La nouvelle ligne, devant relier Touggourt à Alger selon un programme de trois voyages hebdomadaires, dimanche, mardi et jeudi, prévoit des arrêts notamment à Djamâa, El-Meghaïer, Biskra, Ain-Touta, M’sila, Bordj Bou-Arreridj, Bouira, Boumerdès avant d’atteindre la gare Agha (Alger).
Cette nouvelle desserte vient également renforcer les services de transport ferroviaire assurés, depuis septembre 2018, par le train rapide «Coradia» reliant, en aller-retour, Touggourt à Constantine. Une liaison qui se faisait au début avec trois voyages hebdomadaires et devenue tout récemment quasi-quotidienne (excepté le vendredi, jour de maintenance).