L’ES Sétif disqualifiée de la Ligue des champions d’Afrique

Ce que l’on redoutait s’est produit, et l’ES Sétif, par la faute de certains énergumènes supporters est désormais disqualifiée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique. Une décision rendue publique par la CAF dans la soirée de jeudi. «Suite aux incidents regrettables survenus lors du match no.98 ES Sétif (Algérie) vs Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), comptant pour l’édition 2016 de la Ligue des Champions Orange de la CAF et ayant obligé l’arbitre à interrompre la rencontre avant son terme, La Commission d’Organisation des compétitions interclubs de la CAF a décidé d’appliquer les prévisions du Chapitre XII para 3 des règlements de la Ligue des Champions de la CAF et de considérer l’équipe E.S. Sétif perdante et éliminée de la compétition et ce, sans préjudice aux autres sanctions qui peuvent être infligées par le Jury Disciplinaire de la CAF. En effet, les officiels du match ont constaté notamment un envahissement du terrain, ainsi que de nombreux jets de projectiles, de bouteilles et de pétards, provoquant un certain nombre de blessés parmi les spectateurs et les forces de sécurité.

Le Chapitre XII para 3 du règlement de la compétition stipule que : “ Si l’arbitre est obligé d’arrêter le match avant sa fin réglementaire à cause d’un envahissement du terrain ou d’une agression contre l’équipe visiteuse, l’équipe hôte sera considérée comme perdante et sera éliminée de la compétition, nonobstant les sanctions prévues par les statuts et règlements.”, indique-t-on dans un communiqué de la première instance footballistique continentale, ajoutant que «Concernant le résultat dudit match, ce dernier est annulé, conformément à l’esprit de l’article XI.13 du règlement stipulant que : «Si une équipe se retire après le début des matches de groupe sans avoir joué la moitié des matches de groupe, l’ensemble des résultats des rencontres auquel cette équipe a participé est annulé».
Hakim S.