«Les nuits d’Oran» : El Bahia illuminée

Oran, vibre depuis une semaine au rythme de soirées artistiques chaleureuses, rendant inoubliables les dernières semaines des vacances de cette année, grâce aux « nuits d’Oran » organisées par l’office communal des arts de la culture.

Réputée pour être le « berceau » de la chanson raï par excellence, El Bahia a dérogé à la règle, en permettant au large public présent aux différents spectacles de « déguster » différents styles musicaux, un cocktail par lequel chacun devrait trouver sa saveur et ses goûts préférés. Les organisateurs de cet évènement sont en train de ratisser large en attirant le maximum de spectateurs, qu’ils soient des habitants de la ville ou des touristes, nationaux et étrangers, ayant choisi Oran pour passer leurs vacances. Trois sites ont été retenus pour abriter les festivités : le théâtre de verdure « Chakroune Hasni », la salle de cinéma Maghreb, ainsi que le jardin public de Sidi M’hamed.
Ce dernier site, qui n’était pas choisi initialement, a accueilli jusque-là trois soirées. Le choix n’est pas fortuit, dans la mesure où ce très bel espace vert, véritable balcon donnant sur la Méditérannée, ouvert au public lors du dernier Ramadhan est très prisé par la population locale et les visiteurs. Le spectacle a été ainsi réussi jusque-là. L’évènement qui se poursuit jusqu’au 4 septembre, devrait prendre encore de l’ampleur dès ce mercredi. Une soirée riche en couleurs et en rythmes est programmée au niveau du théâtre de verdure à partir de 21 heures. Officiellement, des chanteurs connus tels Khaldi Abdelkader, Réda Doumaz et Romaissa, seront de la partie, mais les organisateurs promettent des surprises pour cette journée historique pour les Algériens.
Idem pour la soirée de jeudi. Et si le tout se déroule dans une ambiance bon enfant, les peines qu’endure le peuple palestinien, notamment celui de Ghaza, sont vivaces et présentes dans les esprits. C’est ainsi que le groupe de Mounchidine El Manar, venu de Skikda, a tenu à marquer l’évènement de ses empreintes en animant deux soirées spéciales dédiées à la ville-martyre. La première soirée a eu lieu vendredi à la salle Maghreb, alors que la seconde le lendemain au jardin Sidi M’hamed. Justement, cette deuxième apparition du groupe a été très émouvante, et tous les présents sur les lieux, ont tenu à afficher leur solidarité avec Ghaza et son peuple victimes d’agressions barbares des sionistes. Les enfants eux, n’ont pas été non plus oubliés.
Les organisateurs leur ont alors dédié une soirée très bien animée au jardin Sidi M’hamed lundi avec différents spectacles et jeux en leur honneur. Présents en force avec leurs parents, ils ont bien apprécié le menu qui leur a été proposé. Les trois derniers week-ends des « nuits d’Oran » s’annoncent bien animés et sans doute, comme le souhaitent quelques estivants approchés par l’APS, ils seront un très joli cadeau de la part des organisateurs pour les habitants de la ville et leurs invités avant la rentrée sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>