Les dirigeants du MCA tiennent à le garder : Casoni fait durer le suspense

L’entraineur français du MCA, Bernard Casoni, continue de tenir tout le monde en haleine dans le vieux club de la capitale. Les très bons résultats qu’il est en train de réaliser avec les Vert et Rouge, en course sur trois fronts, lui ont permis de bien soigner sa cote. Aujourd’hui, tous les Mouloudéens réclament la prolongation de son contrat. Seulement, ce dossier risque de ne pas s’avérer une mince affaire. Il est vrai que le technicien corse répète à qui voudrait l’entendre qu’il se sentait bien au Doyen, mais son ambition principale demeure un retour rapide en France qu’il a quittée à l’issue de la saison passée sur une mauvaise note après la relégation du FC Lorient, qu’il coachait, en Ligue deux. Samedi passé, Casoni a été de nouveau interrogé sur son avenir avec le Mouloudia après le nouveau récital de ses protégés qui ont sévèrement battu leur adversaire nigérian (6-0) et validé leur billet pour la phase de poules de la Ligue des champions. «Au risque de me répéter, mon souhait est de retourner en France. Pour l’instant, on n’en est pas encore là. Je suis pleinement concentré sur cette fin de saison avec mon équipe, après quoi, on aura tout le temps de s’asseoir autour d’une table et discuter de mon avenir», a-t-il expliqué. Une chose est sûre dans tout cela, et même si Casoni ne venait pas de recevoir une sérieuse offre d’un club français ou un autre du vieux continent, ses négociations avec les dirigeants algérois risquent d’être très serrées. Arrivé à Alger relativement en position de faiblesse, l’ancien défenseur international français ne s’était pas montré très gourmand lors de ses pourparlers avec le nouveau directeur sportif de la formation phare de la capitale, Kamel Kaci Saïd. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé. L’ancien joueur de l’O Marseille, a marqué beaucoup de points malgré un départ quelque peu raté. Les coéquipiers de Fawzi Chaouchi sont en train de rendre de très belles copies ayant contribué dans le retour en force des supporters mouloudéens dans les tribunes du stade du 5-juillet. Aussi, et après avoir réalisé le premier objectif que l’on lui avait assigné, à savoir la qualification à la phase de poules de la Ligue des champions africaine, Casoni et son équipe sont toujours en course pour le titre de champion, et sont également qualifiés aux demi-finale de la coupe d’Algérie. Un bilan somme toute positif qui met le driver du Doyen en position de force. Selon des indiscrétions au MCA, la direction de ce club risque d’être confrontée tout simplement à des exigences financières revues à la hausse par Casoni au moment de passer à la table des négociations. Affaire à suivre…
Hakim S.