10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

LE SOUS -SECRÉTAIRE D’ÉTAT US JOSHUA HARRIS L’A AFFIRMÉ : « La légalité internationale reconnait le droit du peuple sahraoui à  l’autodétermination »

Le sous-secrétaire d’État Joshua Harris qui s’est rendu en Algérie a réaffirmé le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément aux résolutions de l’Onu et de l’Union africaine et de la légalité internationale.
Le diplomate américain qui doit se rendre également à Rabat a indiqué, dans un entretien accordé à un site d’information que sa tournée dans la région  s’inscrit dans le cadre des efforts du département américain pour parvenir à relancer le plan de règlement onusien du conflit du Sahara occidental et parvenir à un accord juste et définitif qui garantit les droite du peuple sahraoui à l’autodétermination. Cette déclaration bat en brèche les affirmations du Maroc qui s’était réjoui « du soutien des USA à son plan d’autonomie » annoncé via un Tweet de l’ancien président Donald Trump. Une décision qui n’a jamais été assumée par son successeur où la Maison blanche qui continue de soutenir le dispositif onusien pour l’organisation d‘un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui adopté par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité de l’ONU.
Cette déclaration ouvre maintenant la voie aux Américains pour jouer un rôle dans la relance du processus onusien de règlement du conflit du Sahara occidental. Pour rappel la visite de Joshua Harris dans la région est la seconde après une première tournée effectuée au mois de septembre dernier au cours de laquelle il s’était rendu dans les camps de réfugiés de Tindouf où il avait rencontré le président de la RASD Brahim Ghali. Elle intervient également après deux visites de  l’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Mme Elisabeth Taylor aux camps de réfugiés sahraouis.  Elle traduit la volonté des USA de parvenir à relancer le processus de règlement politique du problème de décolonisation du Sahara occidental dans un cadre qui garantit le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. La diplomatie américaine qui a déployé de grands efforts pour travestir la vérité sur l’annexion du Sahara occidental après le retrait de l’Espagne en 1975, voit chaque jour  que Dieu fait sa marge de manœuvre se rétrécir. Son travail de lobbying, ses actions d’espionnage et de corruption de certains membres d’institutions internationales et européennes n’ont pas réussi à enterrer le problème du Sahara occidental ni à entamer la détermination du peuple sahraoui à faire valoir son droit à l’autodétermination. Les déclarations de Joshua Harris marquent un tournant dans la position des États-Unis et cela peut accélérer le cours des événements au Conseil de sécurité pour relancer le processus onusien et contraindre le Maroc à se plier à la légalité internationale.
Slimane B.

Related posts

78E SESSION ORDINAIRE DE L’AG DE L’ONU : Le président Tebboune à pied d’œuvre à New York

courrier

ENGAGEMENT ET SOUTIEN À LA PALESTINE : L’Algérie ne cèdera jamais !

Redaction

LE PRÉSIDENT IRLANDAIS L’A RÉAFFIRMÉ À BRAHIM GHALI : Dublin soutient l’autodétermination du peuple sahraoui

Redaction

AMAR BENDJAMA L’A RÉAFFIRMÉ LORS DE LA CÉRÉMONIE D’ENTRÉE DE L’ALGÉRIE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU : « La cause palestinienne, notre priorité »

Redaction

LES APPELS À LA CIJ SE MULTIPLIENT : Pour un boycott international de l’entité sioniste !

Redaction

LA SG DU PT, LOUISA HANOUNE, LÂCHE CRÛMENT : « Les Emirats arabes unis sont nos ennemis  »

Redaction