fonds

Le plus gros fonds souverain au monde a perdu 50 milliards d’euros en 2018

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a réalisé en 2018 la deuxième plus mauvaise performance de son histoire avec une perte de 485 milliards de couronnes (50 milliards d’euros), a annoncé mercredi la Banque de Norvège. Le fonds, placé aux deux tiers en actions, a dégagé un rendement négatif de 6,1%, plombé par les turbulences sur les marchés boursiers. «Les performances de 2018 ont été mauvaises», a commenté Oeytein Olsen, gouverneur de la banque centrale chargée de gérer cet énorme bas de laine alimenté par les revenus pétroliers du pays. «Dans la durée, le rendement a cependant été bon», a-t-il fait valoir. Dans le détail, les placements en actions qui représentaient fin 2018 66,3% du portefeuille ont affiché une perte de 9,5%, essentiellement concentrée sur les 1er et 4e trimestres. Les investissements en obligations (30,7% des actifs) ont dégagé un rendement positif de 0,6% tandis que ceux dans l’immobilier ont réalisé une performance plus flatteuse (+7,5%), mais ils ne représentent que 3% du portefeuille. à la fin de l’année, le fonds valait 8 256 milliards de couronnes contre 8.488 milliards fin 2017, l’affaiblissement de la couronne et les versements par l’état norvégien de ses recettes pétrolières ayant contribué à limiter la casse.

Assurez une protection optimale de votre vie numérique avec la nouvelle solution « Kaspersky Internet Security » by Ooredoo
• Solution accessible sur la page : choof.ooredoo.dz
Suite au succès qu’a connu sa solution dédiée à la protection de la vie numérique des enfants, Ooredoo lance une nouvelle solution
« Kaspersky Internet Security » pour sécuriser au mieux la vie numérique de ses clients avec une multitude de fonctionnalités.
Plus qu’un simple anti-virus, la solution Kaspersky Internet Security de Ooredoo assure une protection globale des données personnelles, notamment : une protection avancée de l’identité et des activités en ligne ainsi qu’un module de gestion des mobiles volés (Blocage du mobile, suppression de données à distance, détection de l’emplacement du mobile, etc.) et ce, sur tous les types de terminaux : ordinateurs (PC / MAC), Smartphones et tablettes, sous Android et iOS. Cette nouvelle solution innovante est proposée par Ooredoo avec des formules trimestrielle, semestrielle et annuelle et ce, à partir de 1249 DA seulement, valables pour trois terminaux. Pour profiter des solutions « Kaspersky Safe Kids » et « Kaspersky Internet Security », révolutionnant le monde digital en Algérie, il suffit d’accéder à la page choof.ooredoo.dz via sa connexion Ooredoo, et choisir l’une des formules proposées. Avec le lancement de « Kaspersky Internet Security », Ooredoo accompagne ses clients en leur proposant des solutions efficaces leur assurant une protection optimale de leurs données personnelles.

Un marathon en moins de deux heures: pas avant 2032, selon une étude
Il faudra probablement attendre 2032 pour voir un marathon couru sous la mythique barre des deux heures, selon une étude dévoilée mercredi et qui s’appuie sur l’analyse de la progression des records du monde de la distance. Et encore, en se basant sur tous les records enregistrés par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) depuis 1950, l’étude, publiée dans le journal de l’American College of Sports Medicine, prédit qu’il n’y a que 10% de chance que le seuil des deux heures soit franchi en 2032. Pourtant, le Kenyan Eliud Kipchoge a abaissé le record du monde à 2 h 01 min 39 sec en septembre 2018 à Berlin, pulvérisant la précédente marque de plus d’une minute. «En inspectant les prévisions de mon modèle statistique, il n’y avait que 2% de chances que la barrière des deux heures soit battue à ce moment-là», explique le professeur d’économie Simon Angus qui a dirigé l’étude à l’Université Monash de Melbourne.
En mai 2017, le même Kipchoge, champion olympique à Rio-2016, n’avait échoué qu’à 25 secondes des deux heures, abrité par une voiture qui lui donnait le tempo lors d’une opération organisée par son sponsor sur l’autodrome de Monza, en Italie. Une performance non homologuée par l’IAAF compte tenu de ses conditions. Rien n’empêche évidemment qu’un athlète court les 42,195 kilomètres d’un marathon en moins de deux heures d’ici 2032 mais «la probabilité que cela se produise (selon son modèle statistique) est extrêmement faible», juge Angus, par ailleurs lui-même coureur d’ultra-marathon.

Découverte des ossements du chahid Benaï Omar à Tissemsilt

Les ossements du chahid Benaï Omar ont été découverts dernièrement au niveau de la commune de Sidi Boutouchent, dans la wilaya de Tissemsilt, a-t-on appris, mardi, du directeur du musée de wilaya du moudjahid. La découverte des restes de ce chahid, membre de la wilaya IV historique, a été faite après des recherches sur le terrain durant trois mois, effectuées par un groupe de frères de combat du martyr et de cadres de la direction locale des moudjahidine. Selon le responsable du musée, Mohamed Adjed, une équipe composée de représentants des différentes directions s’est rendue, ce mardi, sur les lieux de la découverte au douar «Zerzar», dans la commune de Sidi Boutouchent. Cette équipe a entamé les démarches en vue d’acheminer ces restes pour être réinhumés au carré des martyrs de Theniet El Had. Le martyr est né en 1917 au douar El Meddad, dans la commune de Theniet El Had. Il a rejoint les rangs de l’ALN en 1956 avant de tomber au champ d’honneur, une année après, lors d’une attaque de l’aviation française visant le douar «Zerzar».

Décès de Madani Beghil, correspondant d’El Khabar à Mostaganem
Le correspondant du quotidien «El Khabar» à Mostaganem, Madani Beghil, est décédé mardi, à l’âge de 62 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de sa famille. Né en 1957 à El Ouenza, dans la wilaya de Tébessa, le défunt Madani Beghil s’est installé à Relizane avant de rejoindre Mostaganem où il a enseigné, à partir de 1980, la matière Histoire-géographie pour prendre ensuite la direction de la communication à la direction locale de l’éducation jusqu’à son départ à la retraite en 2016. D’abord correspondant sportif puis journaliste à «El Khabar», à partir de 1993, Madani Beghil occupera ce poste jusqu’à son décès. Il a également investi le secteur de l’audiovisuel avec une expérience dans les chaînes de télévision «KBC» et «Numidia News».

Japon: né à 268 grammes, un bébé garçon quitte l’hôpital en bonne santé
Un nourrisson, né prématurément et pesant alors 268 grammes, a rejoint son domicile en bonne santé avec un poids plus que décuplé après cinq mois en unité de soins, a annoncé l’Hôpital universitaire Keio à Tokyo. Jamais au monde, un garçon aussi petit au moment de l’accouchement n’avait quitté la maternité sain et sauf, selon les données connues. La naissance de ce foetus avait été provoquée à 24 semaines d’aménorrhée (ou 22 semaines de grossesse), en raison d’un arrêt de croissance. Il était alors si petit qu’il tenait dans la paume de la main d’un adulte. Après cinq mois passés en service de néonatologie, il pesait 3 238 grammes à sa sortie de l’hôpital la semaine dernière et boit normalement du lait, selon un communiqué des médecins. «Je suis heureuse qu’il ait tant pris de poids, car franchement, je n’étais pas sûre qu’il survive», a déclaré sa mère dans un message transmis aux médias. Tout en soulignant que les décisions concernant les très grands prématurés exigent prudence et éthique, le médecin qui a suivi ce nourrisson, Takeshi Arimitsu, dit avoir à coeur de «faire savoir que même quand un bébé naît très petit, il existe une possibilité qu’il puisse quitter la maternité en forme».