L’Algérie au 6e forum de l’Alliance des civilisations en Indonésie

L’Algérie participera au 6e forum de l’Alliance des civilisations prévu à Bali (Indonésie) les 29 et 30 août courant, a indiqué le Conseil de la nation mardi dans un communiqué. Le forum, au cours duquel l’Algérie sera représentée par Hafida Benchehida, membre du Conseil de la nation, sera placé sous le thème « L’Unité dans la diversité: célébration de la diversité pour les valeurs communes », a ajouté la même source.

25 % de la population mondiale sera africaine d’ici 2050
Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a annoncé mardi qu’un quart de la population mondiale vivra en Afrique d’ici 2050, alors que les taux de natalité continuent d’y augmenter rapidement. « Sur la base des tendances actuelles, d’ici 35 ans, 25 personnes sur 100 seront des Africains », selon un rapport de l’Unicef présenté à Johannesburg. À cette date, 40% des enfants de moins de cinq ans dans le monde vivront sur le continent. Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique et première puissance économique du continent, représentera à lui seul 10% des naissances dans le monde d’ici 2050. La population africaine, qui compte actuellement 1,2 milliard d’habitants, doublera d’ici le milieu du siècle et atteindra 4,2 milliards d’ici 2100, selon l’Unicef. Cette croissance démographique entraînera une surpopulation encore plus forte, et d’ici la fin des années 2030 la plupart des Africains vivront dans des villes. L’un des enjeux des années qui viennent est le sort des enfants, qui luttent toujours pour survivre: plus de la moitié des enfants qui meurent à travers le monde sont africains. Un enfant sur 11 meurt avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans. Trois mineurs africains sur dix vivent dans « des contextes fragiles et affectés par des conflits », a souligné l’Unicef, appelant les gouvernements à investir davantage en faveur des enfants.

Google s’associe à cinq opérateurs asiatiques pour la mise en place d’un nouveau câble transatlantique
Le géant internet américain Google s’est associé en consortium à cinq groupes asiatiques de télécommunications pour la construction d’un nouveau câble sous-marin entre le Japon et les États-Unis, sous l’égide du japonais NEC et qui devrait entrer en service en 2016. Ce câble en fibre optique d’une longueur de 9 000 km vise à répondre à la demande croissante en matière de transmission de données, explique le consortium, dont l’investissement total est estimé à « environ 300 millions de dollars ». Dénommé Faster, il offrira une capacité de transfert de 60 terabits par seconde d’ici le premier semestre 2016, soit la plus importante jamais mise en place sur la très longue route transpacifique, selon la même source. Outre Google qui a déjà participé à des projets similaires, dont le câble « Unity » annnoncé en 2008, les chinois China Mobile et China Telecom, le malaisien Global Transit, le nippon KDDI et Singapore Telecom (SingTel), premier opérateur en Asie du Sud-Est, sont impliqués dans cette opération. Le câble reliera la côte ouest des États-Unis (Los Angeles, San Francisco, Portland et Seattle) à Chikura et Shima, sur la côte est du Japon. Il sera connecté aux infrastructures de télécommunications existantes pour étendre sa capacité au-delà de l’archipel nippon, vers d’autres régions d’Asie.

Stratégie américaine en Asie : 2 500 Marines déployés en Australie d’ici 2017
Les États-Unis ont signé mardi avec l’Australie un accord pour déployer 2 500 Marines dans le pays d’ici 2017 dans le cadre de la stratégie de défense américaine en Asie .Le secrétaire d’État américain John Kerry participait à Sydney, aux côtés de son collègue du Pentagone Chuck Hagel, à la réunion annuelle de politique étrangère et de défense AusMin entre les Etats-Unis et l’Australie. Selon l’accord signé par les deux gouvernements, le contingent de Marines déployés actuellement près de Darwin, la capitale du Territoire du Nord en Australie, devrait passer d’environ 1 200 à 2 500 soldats d’ici 2017. Dans un communiqué, Washington et Canberra ont affirmé avoir discuté aussi du renforcement de leur coopération aérienne et navale, ainsi que d’une contribution de l’Australie à un système de missiles de défense balistique pour la région Asie-Pacifique.

L’OMS recommande une interdiction de la vente de cigarettes électroniques aux mineurs
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi d’interdire la vente de cigarettes électroniques aux mineurs, estimant que leur consommation posait de « graves menaces » aux adolescents et aux fœtus. « Les preuves existantes montrent » que les cigarettes électroniques « ne sont pas de la simple « vapeur d’eau » comme le disent souvent leurs fabricants, a affirmé l’OMS. Les experts de cette organisation ont appelé à une interdiction de la E-cigarettes dans les lieux publics fermés « au moins jusqu’à ce qu’il soit prouvé que la vapeur exhalée n’est pas dangereuse pour les personnes passant aux alentours », indique un document publié mardi par l’OMS. D’après l’OMS, il existe suffisamment de preuves pour mettre en garde les « enfants, adolescents, femmes enceintes et femmes en âge de procréer » sur les conséquences à long terme que peut avoir la consommation de cigarettes électroniques sur « le développement du cerveau ». Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence des parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>