front anti-normalisation

LA PARTICIPATION D’ÉQUIPES SIONISTES À « MUNDIAVOCAT » NE PASSE PAS : Le front anti-normalisation en caravane régionale au Maroc

C’est aujourd’hui que s’ébranlera, au Maroc, une caravane régionale vers la ville de Marrakech sous le slogan « une lutte continue pour faire échouer la normalisation sportive et toute forme de normalisation avec l’entité sioniste criminelle » à laquelle a appelé, mardi, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation.

Une action de soutien à la cause palestinienne et de condamnation de la normalisation des relations entre le royaume de Mohamed VI et l’entité sioniste, qui se tient aujourd’hui, et ce, parallèlement à l’ouverture de la Coupe du monde de football des avocats (Mundiavocat) avec la participation de trois équipes de l’occupant israélien. Le Front marocain avait indiqué, dans un communiqué annonçant cette action qu’ « au moment où les agressions de l’ennemi sioniste et ses crimes quotidiens se poursuivent contre le peuple palestinien, ses terres et ses lieux sacrés, notamment la mosquée d’El Aqsa , les formes de normalisation officielle du régime marocain avec l’entité sioniste criminelle continuent ». Le processus de normalisation s’accélère pour englober tous les domaines, preuve en est « l’organisation à Marrakech de la Coupe du monde de football des avocats (Mundiavocat) avec la participation de trois équipes sionistes », a ajouté la même organisation. Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a pris acte avec fierté « des positions exprimées par les avocats marocains et leurs instances, notamment le bâtonnat de Marrakech qui a exprimé son refus de toute forme de normalisation avec l’entité criminelle et décidé de boycotter cette manifestation sportive douteuse », visant uniquement à légitimer, via le sport, l’occupation israélienne de la Palestine Le Barreau des avocats du Maroc avait dénoncé l’invitation d’équipes de l’entité sioniste à la Coupe du monde de football des barreaux et sociétés d’avocats (Mundiavocat), appelant la corporation des avocats à boycotter cette manifestation. Dans un communiqué repris par des sites d’information locaux, le Barreau des avocats marocains a précisé que « le Mundiavocat sera organisé par une société à but lucratif qui n’a aucun lien avec les avocats marocains », précisant qu’ »il n’est nullement intéressé par cette manifestation qu’il va boycotter ». Le Front marocain de soutien à la Palestine a appelé toutes les forces soutenant la lutte du peuple Palestinien à une participation massive à cette caravane régionale, mettant en avant « l’importance de la mobilisation, l’unité et la patience ». Il a également appelé à réunir tous les moyens matériels, logistiques, et médiatiques pour garantir la réussite de cette caravane anti-normalisation avec l’entité sioniste.
K. B.

Les avocats algériens boycottent le « Mundiavocat »

Partie intégrante et indissociable de la Nation et donc des positions émanant de la politique extérieure du pays, les avocats algériens ont exprimé leur refus catégorique de participer, de près ou de loin, à toute manifestation encline à la normalisation avec l’entité sioniste, comme c’est le cas pour la coupe du monde 2022 des avocats qui se déroulera à Marrakech, du 7 au 15 mai courant. En effet, l’Union nationale des ordres des avocats a décidé de boycotter le « Mundiavocat 2022 » qui se déroulera dans la ville marocaine de Marrakech. Et pour cause, la participation d’une équipe israélienne de surcroît en pleine vague d’agression des forces sionistes contre les Palestiniens dans leurs territoires occupés. Dans un communiqué, rendu public hier, l’UNOA a affirmé que le boycott des avocats intervient « après la confirmation officielle de la participation des équipes de l’entité sioniste à la Coupe du monde des avocats, qui se tiendra dans un pays arabe (le Maroc) ». Le communiqué ajoute que ce précédent « constitue un pas vers la normalisation avec l’entité sioniste, qui contredit les principes du gouvernement et du peuple algériens, rejetant toute forme de normalisation et en solidarité avec le peuple palestinien et sa juste cause ». L’Ordre des avocats a conclu son communiqué en déclarant que l’équipe représentant les avocats d’Algérie a décidé donc de « boycotter » l’évènement de Marrakech, de « ne pas y participer » et de « s’abstenir d’entrer sur le territoire marocain ». Par ailleurs, l’UNOA, a révélé que l’équipe de la Tunisie, qui a fait le voyage au Maroc, a décidé, in fine, de se retirer du « Mundiavocat » et de rentrer au pays.
F. G.