Mellal

JS Kabylie : Cherif Mellal dément avoir démissionné

Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, a démenti samedi à Tizi-Ouzou, lors d’une conférence de presse, les informations faisant état de son « intention de quitter la direction du club », tout en affichant son optimisme pour la nouvelle saison. ce disant « très affecté » par les incidents survenus lors de la rencontre de la Ligue des champions d’Afrique face à Al Merreikh soudanais (1-0) à Béjaia où la direction du club et les joueurs ont été pris à partie par des supporters, Mellal a toutefois nié toute intention de « démissionner de la présidence du club ». « Ce qui s’est passé à Béjaia était inacceptable, mais à aucun moment je n’ai évoqué ma démission ni autorisé personne à parler en mon nom » a-t-il indiqué en accusant « des parties bien connues » d’être derrière ces rumeurs et de vouloir briser la JSK, promettant « des révélations » après le match retour contre Al Merreikh. Revenant sur l’empêchement de supporters du club d’accéder au stade lors de la rencontre de jeudi dernier face au NA Hussein-Dey pour le compte de la première journée du championnat Ligue 1, Mellal a assuré qu’une commission sera mise sur pied pour s’occuper de cet aspect. « Nous allons installer une commission qui se chargera de cet aspect lors des prochaines rencontres et qui saisira l’ensemble des clubs pour s’entendre d’avance sur le nombre de billets qui seront réservés au club pour mieux nous organiser » a-t-il affirmé. Dans le même sillage, il a annoncé « une opération » de réorganisation du comité de supporters du club qui se chargera du recensement et de la réorganisation du comité en invitant les supporters à s’y rapprocher. Sur un autre registre, Mellal s’est dit « optimiste » quant aux chances des Canaris de réaliser une bonne saison, appelant les supporters à « faire preuve de solidarité avec la JSK et de fair-play envers les joueurs et le staff ». De son côté, le coach des Canaris, Hubert Vélud, a considéré que le premier match du championnat face au NA Hussein-Dey (1-1) a permis de voir  » ce que le groupe est capable de réaliser » en relevant, à l’occasion que « la rencontre s’est déroulée dans des conditions difficiles », évoquant l’état « délabré » de la pelouse. Par ailleurs, et au sujet de la décision de la commission de recours de la Ligue de football professionnel (LFP) quant à la sanction imposée par la commission de discipline à l’encontre de Mellal, l’avocat du club, Maître Noureddine Berkaïne a indiqué que la JSK est « insatisfaite » et poursuivra sa procédure pour réhabiliter l’équipe et son président. « L’énoncé du verdict de la commission de recours a revu un peu la décision de la commission de discipline, confirmant la suspension du président pour 2 années de toute activité avec une amende d’un million de dinars, mais sans proposition de radiation et a annulé la défalcation des 03 points au club » a-t-il indiqué. La défense du club « va poursuivre ses démarches pour réhabiliter la JSK et son président » a affirmé Berkaïne indiquant qu’elle va saisir le tribunal arbitral sportif (TAS) de Lausanne, dans les jours à venir.