Mobilis

JM-Oran 2022 : Mobilis inaugure un centre technique pour surveiller la qualité du réseau mobile

Le partenaire technologique des Jeux Méditerranéens 2022, « Mobilis, » a lancé un centre technique pour surveiller la qualité et la disponibilité du réseau mobile à l’occasion de cet événement historique, indique un communiqué de l’opérateur.
A une semaine de l’ouverture des Jeux Méditerranéens, Mobilis a inauguré ce centre technique pour assurer la disponibilité de ses services dans la région d’Oran en termes de couverture et de rapidité, 24h/24 et 7j/7.
Il a, également, été procédé à la vérification de la qualité du réseau Mobilis à travers une tournée organisée dans la ville, en utilisant des moyens et applications neutres ayant enregistré des records aux niveaux local et national. Ces chiffres traduisent la détermination de Mobilis à offrir les meilleurs services aux Oranais et à leurs hôtes ».
« Fidèle à son engagement pour un service répondant aux standards internationaux, Mobilis, partenaire technologique des Jeux Méditerranéens, ne ménagera aucun effort pour concourir à l’aboutissement de cet important événement », souligne l’opérateur dans son communiqué.

Récupération de plus de 300 pièces de monnaie de l’époque romaine à Batna
Les éléments de la sûreté de wilaya de Batna ont récupéré 315 pièces de monnaie remontant à la période romaine et arrêté deux trafiquants, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. Selon la même source, l’opération a été effectuée lors de patrouilles des éléments de la brigade mobile de la police judiciaire 1 de Batna, ayant permis l’arrestation de deux individus âgés de 19 et 60 ans dans la ville de Batna. Les deux mis en cause se trouvaient à bord d’une voiture dont la fouille a permis de trouver ces pièces de monnaie qui étaient destinées à la vente, a ajouté la même source. Le rapport d’expertise des instances compétentes a montré que les pièces de monnaie récupérées remontent à la période romaine, selon la même source qui a souligné que les procédures légales ont été prises à l’encontre des deux mis en cause en coordination avec le parquet local.

Six individus arrêtés et un 1 kg de cannabis saisi à Rouiba et Hussein Dey
Les services de Sûreté de la wilaya d’Alger, représentés par les sûretés des circonscriptions administratives de Rouiba et Hussein Dey, ont arrêté six (6) individus impliqués dans deux affaires distinctes de trafic illicite de drogue et saisi plus d’un kilogramme de cannabis et un montant de quatre (4) millions de centimes, a indiqué dimanche un communiqué de ces services. Selon la même source, la brigade mobile de la Police judiciaire de Réghaïa, relevant de la Sûreté de la circonscription de Rouiba, a arrêté quatre (4) individus, dont trois (3) repris de justice, qui se trouvaient à bord d’une voiture de tourisme et dont l’un avait sur lui un morceau de cannabis et une somme de 13.000 DA.
En coordination avec le Parquet territorialement compétent, une perquisition a été menée au domicile du principal suspect, où cinq morceaux de cannabis ont été trouvés.
Agissant sur la base d’une information faisant état d’un chauffeur de taxi versé dans le trafic de cannabis, la brigade de Police judiciaire relevant de la sûreté de Hussein Dey et après coordination avec le Parquet territorialement compétent, a mis en place un plan ayant permis d’arrêter le principal suspect, en l’occurrence le trafiquant de drogue, en compagnie d’un autre suspect sur le point d’acheter ces poisons. A bord du véhicule, une unité de drogue et 1.000 DA ont été saisies.

La DGSN lance une campagne nationale de don de sang
La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a lancé, dimanche à Alger, une campagne nationale de don de sang qui se tient du 19 au 21 juin à travers l’ensemble des structures médicales de la sûreté nationale, et ce en collaboration avec l’Agence nationale de sang (ANS). « Cette campagne touche tous les éléments de la sûreté nationale à travers les 58 wilayas et permet à chaque fonctionnaire de contribuer au renforcement des banques de sang qui se trouvent au niveau des structures de la santé publique, et ce en solidarité avec les malades », a déclaré le sous-directeur de la santé à la DGSN, Djilali Djani, lors du lancement de la deuxième phase de la campagne nationale de don de sang qui s’est déroulée au niveau du centre médico-social, Omar Haraigue.

Inde : un avion de ligne prend feu en plein vol sans faire de victimes
Un avion de ligne transportant 185 passagers a effectué dimanche un atterrissage d’urgence immédiatement après le décollage, son moteur gauche ayant pris feu dans l’Etat indien de Bihar (est), ont indiqué des responsables. Tous les passagers sont sains et saufs, ont déclaré les responsables. L’avion de la compagnie aérienne SpiceJet à destination de Delhi avait décollé de l’aéroport de Patna, la capitale du Bihar. « L’avion a atterri en toute sécurité et tous les passagers ont débarqué sains et saufs », a déclaré aux médias Chandrashekhar Singh, magistrat du district de Patna. « Immédiatement après le décollage, des flammes ont été vues sur l’aile gauche de l’avion, ce qui a été observé par les habitants de la zone de Phulwari Sharif.
Ils ont alerté les autorités de l’aéroport. Le pilote s’est également rendu compte du problème et a effectué un atterrissage d’urgence. » Les autorités de SpiceJet ont déclaré qu’un impact d’oiseau avait provoqué l’incendie d’un des moteurs de l’appareil.

Un navire transportant plus 100 migrants secouru en mer Egée (Grèce)
Plus de 100 migrants ont été secourus tôt dimanche au large de l’île de Mykonos en mer Egée, tandis que quatre autres sont portés disparus, ont indiqué les garde-côtes grecs. « Une opération de sauvetage de migrants à grande échelle a commencé samedi dans la nuit à deux miles (soit environ 3,2 km, ndlr) au sud de l’île de Delos. Jusqu’à présent, 108 migrants ont été secourus, tandis que selon les personnes secourues, quatre personnes sont portées disparues », précise les garde-côtes dans un communiqué. Parmi les personnes secourues, on compte 24 femmes et 21 enfants. Trois personnes ont été emmenées dans un centre de santé de Mykonos. La police portuaire a répondu à un appel de détresse en envoyant trois bateaux et un remorqueur pour aider le navire en détresse qui venait de Turquie, ont précisé les garde-côtes. Le remorqueur a atteint le voilier transportant les migrants mais n’a pas pu le mettre en sécurité car il prenait l’eau, selon le communiqué des garde-côtes. La tache des secours a également été rendue difficile en raison de vents violents, ajoute la même source. Les migrants ont été emmenés sur un îlot rocheux à proximité avant d’être transportés à Mykonos tôt dimanche.
Les efforts de recherche et de sauvetage se poursuivent. Le ministre grec des migrations, Notis Mitarachi, a indiqué un peu plus tôt dimanche sur Twitter que huit migrants étaient portés disparus et que 104 avaient été secourus. En mai, les autorités grecques ont déclaré avoir empêché en une journée environ 600 migrants de traverser la mer Egée vers la Grèce depuis la Turquie voisine, la tentative la plus importante enregistrée cette année.
Selon une source du ministère des Migrations, le flot de migrants pour les quatre premiers mois de l’année est près de 30% plus élevé que pour la même période de l’an dernier.