MDN

INVALIDES ET BLESSÉS DE L’ANP : Le MDN prend en charge les revendications

Bonne nouvelle pour les personnels militaires, notamment les contractuels et les radiés des rangs de l’Armée nationale populaire, parmi les invalides et blessés, qui sont sortis avec des dommages dans le cadre de leur mission. Ainsi, le MDN relance le dossier et compte définitivement l’assainir au profit de plusieurs catégories dont des pourparlers ont été engagés hier, lors d’une rencontre entre les représentants des deux parties, tenues au Cercle national de l’Armée, à Béni Messous (Alger). Ainsi, apprend un communiqué du MDN, « Dans le cadre de l’intérêt immuable conféré à la prise en charge des préoccupations médicales et sociales et à la régularisation des dossiers de toutes les catégories des personnels militaires y compris les contractuels dont le service au sein des rangs de l’Armée nationale populaire a été interrompu pour une invalidité non imputable au service ainsi que celles des blessés et des invalides, et afin d’évaluer l’état d’avancement des dispositions prises par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire dans ce cadre, des représentants du ministère de la Défense nationale ont tenu, aujourd’hui 17 juin 2020 au Cercle national de l’Armée à Béni Messous, une rencontre avec les représentants desdites catégories en présence de membres de l’Organisation nationale des Retraités de l’Armée nationale populaire. »
Au cours de cette rencontre, les représentants des ayants droit ont exposé l’ensemble de leurs préoccupations de nature médicale et sociale, explique la même source, ajoutant que la question des voies et moyens de prendre en charge ces doléances a été tout aussi abordée. Et pour couronner les discussions, et après des échanges laborieux, les deux parties se sont entendues sur les solutions « possibles aux différents cas non inclus dans la nomenclature des maladies professionnelles imputables au service ». Sur ce, les représentants de ces catégories « ont exprimé leur satisfaction de la cadence d’avancement de l’opération de traitement et de régularisation de leurs dossiers au cas par cas. D’autres réunions seront programmées afin de satisfaire au maximum les préoccupations exprimées », précise la même source.
Enfin, déterminé à assainir tous les dossiers au cas par cas, le MDN rassure tous les concernés « du traitement juste et équitable de tous les dossiers » et affirme « que ses services et bureaux compétents demeurent prêts à recevoir les dossiers conformément à la réglementation en vigueur».
Farouk B.