Incendie de Bab Ezzouar : rétablissement de 85% des 25.000 clients à l’est d’Alger

Quelque 85% des 25.000 clients d’Algérie Télécom à Alger-Est et ayant subi un isolement suite à l’incendie survenu le 27 août dans une chambre de câbles souterrains à Bab-Ezzouar ont été rétablis, a annoncé dimanche l’opérateur public dans un communiqué. « Algérie Télécom annonce que 85% des 25.000 clients des zones-Est d’Alger, isolés en raison de l’incendie, jeudi 27 août, d’une chambre de câbles souterrains à Bab Ezzouar, ont été rétablis suite à l’intervention des équipes techniques », précise la même source. Algérie Télécom rassure les clients dont le service n’a pas été encore rétabli en annonçant que ses techniciens « poursuivent le travail pour rétablir 900 clients restants à Bab Ezzouar, avec l’installation d’un nouvel équipement MSAN ». S’agissant des pertes engendrées suite à cet incendie, AT note que « les premières estimations des dégâts font état d’un manque à gagner d’au moins 30 millions de DA pour Algérie Télécom ». « Le coût de réparation et de remplacement des câbles en fibre optique endommagés est pour sa part estimé à plus de 10 millions de DA. Des pertes sèches auxquelles il faudra ajouter la compensation des clients dont le service ADSL et téléphonie a été interrompu et le préjudice moral pour l’image d’Algérie Télécom », explique la même source.Les agressions sur réseau d’Algérie Télécom sont enregistrées de façon quasi quotidienne à travers le territoire national : coupures de câbles par des engins de travaux publics, acte de sabotage sur les équipements, vols de câbles, sont à l’origine de la quasi-totalité des dérangements qui affectent les clients.

Syrie : une partie du plus important temple de Palmyre détruite par l’EI
Une partie du temple de Bêl, considéré le plus important de la cité antique de Palmyre en Syrie a été détruite par les terroristes du groupe autoproclamé EI/daech, ont indiqué lundi une ONG et des militants. Le 23 août, ces terroristes qui occupent de vastes régions du pays plongé dans la guerre, ont détruit le temple de Baalshamin, le sanctuaire le plus important du site de Palmyre après celui de Bêl, selon les médias.Dimanche, ces terroristes ont placé des explosifs à l’intérieur du temple de Bêl, détruisant partiellement le bâtiment, a précisé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Mohammed Hassan al-Homsi, un militant de Palmyre, a lui aussi fait état de la destruction partielle du temple. « Ils ont utilisé des récipients et des barils remplis d’explosifs, préparés d’avance », qui ont détruit l’intérieur du temple, a-t-il dit. Néanmoins, le directeur général des Antiquités et des musées de Syrie, Maamoun Abdelkarim, a affirmé ne pas être en mesure de confirmer cette destruction. Le site de Palmyre, situé dans la province de Homs dans le centre du pays, est classé au patrimoine de l’Humanité. Il a été occupé en mai par cette organisation terroriste qui a déjà détruit plusieurs joyaux archéologiques en Irak, pays voisin de la Syrie où il sévit également.

Formation pour journalistes d’expression amazighe du 1 au 5 septembre à Alger
Une session de formation interactive et d’échange d’expériences au profit de professionnels de la presse d’expression amazighe exerçant dans les principaux médias nationaux, se tiendra du 1er au 5 septembre à la Bibliothèque Nationale d’Algérie ( El Hamma-Alger), ont indiqué, hier, des organisateurs. Cette formation regroupera une centaine de journalistes et sera encadrée par des universitaires (enseignants et chercheurs en journalisme et en culture
amazighe) ainsi que par des personnalités culturelles et médiatiques nationales et étrangères, a annoncé le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), initiateur de la rencontre. Il sera dispensé, à travers quatre (4) ateliers thématiques, des « connaissances et des informations d’appoint grâce à des contributions de spécialistes (universitaires et professionnels) en journalisme et médias ainsi que par des enseignants et chercheurs en langue et culture amazighes ». La rencontre vise aussi à « lancer l’élaboration d’un lexique pratique à l’usage des journalistes, et jeter les bases d’un programme pluriannuel de perfectionnement et d’adaptation », ajoute le HCA qui organise cette session de formation dans le cadre de son programme d’action pour la promotion et l’utilisation de Tamazight dans l’environnement socioculturel en général et les médias en particulier.

Suzuki va récupérer ses actions détenues par Volkswagen après un litige de 4 ans
Le constructeur automobile japonais Suzuki a annoncé dimanche son intention de racheter ses propres actions détenues par le groupe allemand Volkswagen, après avoir obtenu gain de cause en justice dans ce litige vieux de quatre ans. Suzuki avait signifié le 18 novembre 2011 à Volkswagen la fin de leur relation, et cherchait depuis à reprendre les 19,9% de son capital qu’avait acquis VW pour sceller leur alliance conclue fin 2009, ce que l’allemand refusait. Saisie par la firme nippone, l’instance d’arbitrage de la Chambre internationale de commerce, basée à Londres, a jugé que l’accord entre les deux groupes avait été rompu dans les règles et « a ordonné à Volkswagen de céder sans délai ses parts à Suzuki ou à une tierce partie désignée par Suzuki », a indiqué ce dernier dans un communiqué. Initialement, Suzuki espérait bénéficier de l’expertise de Volkswagen dans les technologies hybrides et vertes, tandis que le géant allemand espérait développer avec son partenaire japonais des petites voitures pour les marchés émergents. Mais selon Suzuki, VW a contrevenu à maintes reprises au contrat entre les deux entreprises, en lui refusant l’accès à ses technologies. Volkswagen juge quant à lui que Suzuki a fauté en s’approvisionnant en moteurs diesel auprès du concurrent italien Fiat. Ces allégations « de violation de l’accord par Suzuki ont été partiellement retenues, et le tribunal se prononcera ultérieurement sur le montant d’éventuels dommages et intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>