Handball

Handball : Labane favorable à une reprise du championnat sous condition

Le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Habib Labane, s’est dit lundi «favorable» à une reprise du championnat, suspendu depuis mi-mars en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), soulignant qu’il avait entamé de «larges consultations» avec les clubs et Ligues régionales. «Nous avons entamé depuis quelques jours de larges consultations avec l’ensemble des clubs, ainsi qu’avec les Ligues régionales, pour évoquer la suite à donner à la saison actuelle. Les avis sont partagés bien évidemment. D’ici à jeudi, je vais me réunir avec les présidents de club par visioconférence pour en discuter un peu plus. Si ça tenait qu’à moi, je suis pour la reprise», a indiqué à l’APS le premier responsable de la FAHB. L’ensemble des compétitions et manifestations sportives, toutes disciplines confondues, sont suspendues depuis le 16 mars dernier, jusqu’au 13 juin, en raison de la propagation du COVID-19. Le président de la FAHB a lié une éventuelle reprise de la compétition à la nécessité de lever le confinement le 13 juin. «Il doit y avoir d’abord une décision des autorités p our une levée totale du confinement le 13 juin, et autoriser de nouveau les rassemblements. Nous aurons ensuite la possibilité d’établir un nouveau calendrier pour terminer la saison. Nous sommes en contact permanent avec le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), d’autant qu’il s’agit d’une partie prenante. La gestion des salles dépend essentiellement de ce département», a-t-il ajouté. Avant d’enchaîner : «Si le confinement sera prolongé au-delà du 13 juin, il nous sera très difficile de boucler la saison dans de telles conditions, il ne faut pas oublier aussi qu’il doit y avoir une période de préparation pouvant aller jusqu’à 25 jours avant une éventuelle reprise». Interrogé sur l’éventualité de suspendre définitivement le championnat dans le cas où la reprise ne se ferait pas dans les délais souhaités par la FAHB, Habib Labane s’explique : «Le système de compétition adopté en handball est différent de celui du football. Nous ne pouvons pas offrir le titre à tel ou tel club, nous ne sommes qu’à la première phase du championnat, qui sera suivie par les play-offs et les play-downs. Donc, dans le cas d’une saison blanche, il n’y aura pas de vainqueur. Nous avons retenu plusieurs scénarios, mais je préfère ne pas entrer dans les détails pour ne pas perturber tout le monde». Enfin, Habi b Labane a mis en garde contre le risque d’une éventuelle reprise brusque, qui pourrait pénaliser plus tard l’équipe nationale en vue du Mondial-2021 en Egypte (14-31 janvier). «Outre les mesures sanitaires et les gestes barrières qui devront être prises en considération en cas de reprise, il y a le risque de blessure des joueurs, notamment ceux de l’équipe nationale, appelés à prendre part au Championnat du monde-2021. Rester loin de la compétition pendant une si longue période doit être bien géré pour éviter d’en subir les conséquences», a-t-il conclu.