Cavalli

FIFA : Le MC Oran sommé de payer près de 7 millions DA à l’entraîneur Cavalli

La direction du MC Oran a été sommée par la Fédération internationale de football (FIFA) de verser près de 7 millions de dinars au profit de son ex-entraineur, Jean-Michel Cavalli, a appris l’APS vendredi du club de Ligue 1 algérienne. Le technicien français avait déposé plainte à la FIFA estimant avoir fait l’objet d’un limogeage abusif de la part de la direction oranaise peu avant la fin de l’exercice passé. A l’époque, le MCO jouait sa survie parmi l’élite, lorsque l’ex-président du club, Ahmed Belhadj dit «Baba», a fait appel à l’ancien sélectionneur d’Algérie pour succéder à Omar Belatoui. Cavalli avait signé un contrat de quatre mois, mais a été forcé de quitter le navire après seulement deux mois de travail pour n’avoir pas réussi à remettre le train sur rails. Dans un communiqué publié vendredi sur sa page officielle sur Facebook, la direction du MCO a indiqué qu’elle comptait régulariser le concerné via l’argent des droits TV, rappelant au passage que la responsabilité dans cette affaire incombe à l’ex-président du club «qui n’a non seulement pas honoré ses eng agements envers Cavalli, mais n’a délivré aucun document à la nouvelle direction ayant trait à la période de sa gestion à même de lui permettre de défendre les intérêts du club». Le MCO, sans président depuis le départ de Belhadj en juin 2019, est dirigé actuellement par le directeur général Si Tahar Cherif El Ouezzani. Ce dernier n’est pas au bout de ses peines, puisqu’il se retrouve depuis quelques temps en train de régulariser des anciens joueurs ayant eu gain de cause auprès de la Chambre de résolution des litiges. «Le comportement de l’ex-président porte préjudice à l’image de marque du club, et nous cause davantage de problèmes financiers. Nous nous attendons d’ailleurs à d’autres mauvaises surprises dans ce registre», a encore déploré la direction des «Hamraoua», dont les joueurs actuels ne sont pas payés depuis six mois.