Feu

Feux de forêt : Lancement d’une nouvelle campagne de sensibilisation à Bouira

Une nouvelle campagne de sensibilisation sur les risques des feux de forêt, a été lancée mardi à Bouira, par les services de la protection civile avec la participation de la Conservation locale des forêts, a indiqué le chargé de la communication de la Protection civile, le Sous-lieutenant Youcef Abdat. «Il s’agit d’une nouvelle campagne qui a été lancée à partir de l’unité de la Protection civile de la ville de Haizer. Cette opération de sensibilisation durera une semaine avec la participation des services des forêts», a expliqué à l’APS le sous-lieutenant Abdat. Durant cette campagne, les services de la Protection civile et des forêts sensibiliseront les habitants des villages sur les dangers pouvant provenir des incendies de forêt. «Le risque est majeure notamment en cette période de canicule. Notre faune et flore sont en danger. Nous devons tous être conscient de cette menace qui guette aussi nos vie», a expliqué un officier de la protection civile à un groupe de citoyens de Haizer. Les participants à cette campagne qui touchera toutes les communes de la wilaya, ont choisi les villag es montagneux surplombant la ville de Haizer pour entamer leur travail de sensibilisation notamment dans cette région, où les incendies ont ravagé une grande partie du couvert végétal.
«L’objectif de cette campagne est de renforcer davantage les efforts de lutte contre les incendies ainsi que de protéger le patrimoine végétal du pays», a souligné le Sous-lieutenant Abdat.
Cette année, les feux de forêts se sont multipliés mettant à rude épreuve les services de la protection civile. Depuis le début du mois de juin, la wilaya de Bouira a enregistré 365 incendies, qui ont décimé plus de 211 hectares de forêts, et 75 ha de céréales, ainsi que 12 678 arbres fruitiers et 776 autres hectares de broussailles, selon un bilan de la Protection civile. Le dernier incendie de forêt a été enregistré à Lakhdaria (Ouest de Bouira), où les flammes ont ravagé deux unités d’élevage avicoles, ainsi que 150 oliviers et 100 orangers. L’incendie a causé de grosses pertes aux agriculteurs de cette région connue pour son élevage avicole.