ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE : Identification de deux corps sans vie

Deux corps de candidats à l’émigration clandestine, rejetés par les vagues ces derniers jours dans la wilaya de Mostaganem, ont été identifiés, a appris l’APS hier, auprès de l’établissement hospitalier « Hocine Hamadi » de Sidi Ali. Il s’agit de deux jeunes originaires de la wilaya d’Oran qui ont péri noyés à quelques miles marins et ont été rejetés par les vagues vendredi soir, sur la plage de Kef Lasfar (Sidi Lakhdar) et dimanche sur la plage de Aïn Safi (Hadjadj). Par ailleurs, le corps d’une femme retrouvée par les garde-côtes au nord du Petit port (commune de Sidi Lakhdar) vendredi matin, demeure non identifié. L’identification des victimes a été possible, grâce à un rescapé de cette opération clandestine dont l’embarcation a chaviré à son bord, à quelques miles au large, 7 à 8 personnes qui se sont noyées, a-t-on indiqué. Les vagues ont rejeté, vendredi à la plage de « Chaâbet Nacéra » dans la commune de Mazaghran (10 km à l’ouest de Mostaganem), le corps d’un jeune de 29 ans, identifié par sa famille résidant dans un quartier de Mostaganem. Pour rappel, cinq corps sans vie dont celui d’une femme ont été découverts depuis jeudi dernier rejetés par les vagues au nord de Stidia, à Petit port et aux plages de Chaâbet Nacéra, Kef Lesfar et Aïn Safi.

R. S.