Accident

Deux morts et deux blessés dans un accident de la route à Saïda

Deux personnes sont mortes et deux autres blessées dans une collision entre deux véhicules, survenue jeudi soir à Saïda, a-t-on appris auprès des éléments de la Protection civile. Cet accident s’est produit au niveau du CW 9 reliant les communes de Hassasna à Tircine, causant la mort sur place de deux personnes,a précisé la même source. Les éléments de la Protection civile ont évacué les blessés vers l’établissement hospitalier de la commune de Hassasna. Les corps sans vie des deux victimes âgées de 43 et 56 ans ont été transférés à la morgue de l’hôpital «Ahmed Medeghri» de la ville de Saïda.

Protégez vos enfants avec la solution inédite « Kaspersky Safe Kids By Ooredoo » via la page choof.ooredoo.dz
Opérateur pionnier des solutions à la pointe de la technologie, Ooredoo lance son nouveau service de sécurité informatique «Kaspersky Safe Kids» proposant une multitude de fonctionnalités permettant aux internautes de protéger et contrôler la vie numérique de leurs enfants. Pour 1000 DA seulement par an, cette nouvelle solution révolutionnaire dans le marché digital en Algérie, disponible uniquement chez Ooredoo, permet aux parents de gérer, en toute quiétude, la vie numérique de leurs enfants et bénéficier d’un outil de gestion de toutes leurs activités sur Internet, à savoir :
• Filtrage du contenu : permet de protéger les enfants en leur accordant d’accéder uniquement aux sites web et aux applications appropriés à leur âge,
• Protection des appareils : permet de protéger les différents terminaux utilisés par les enfants, tels que l’ordinateur, la tablette et le Smartphone sous Android et iOS ;
• Limitation du temps passé : permet de contrôler le temps d’accès des enfants à Internet et aux applications ;
• Localisation : permet d’indiquer, en temps réel, la position des enfants sur une carte et de recevoir des alertes lorsque ces derniers quittent la zone de sécurité définie au préalable par le parent ;
• Communications : permet aux parents d’avoir une visibilité sur toutes les communications émises et reçues des enfants, les SMS échangés, leurs activités sur les réseaux sociaux, notamment Facebook ainsi que de recevoir des alertes et des notifications en temps réel sur leurs activités sur Internet. Pour profiter de cette solution révolutionnant le monde digital en Algérie, il suffit d’accéder à la page choof.ooredoo.dz via sa connexion Ooredoo, et choisir Kaspersky Safe Kids. À travers cette solution inédite, Ooredoo accompagne les parents de manière optimale en garantissant la sécurité et la protection de leurs enfants dans le monde numérique.

Une journée de plongée sous- marine au profit des orphelins à Oran
Le club subaquatique «Sidi Moussa Free Dive» d’Oran a organisé, dans le cadre de son programme sportif 2019, une journée de baptême de plongée sous-marine jeudi à la piscine d’Aïn El Turck (Oran), au profit des orphelins de l’association nationale «Kafil El Yatim». Plusieurs activités de nage en apnée ont été proposées au grand plaisir de ces orphelins, qui ont été conviés ? différents ateliers de nage en profondeur ont été gratifiés d’une animation extraordinaire. Durant plus de 4 heures, ils se sont retrouvés autour d’une piscine animée par plusieurs encadreurs, tous volontaires pour contribuer à la réussite de cette première. Selon l’initiateur de cette journée, Benaboura Ahmed, l’objectif de faire vivre aux orphelins des instants joyeux et magiques dont ils garderont de merveilleux souvenir. Des cadeaux ont été offerts aux participants par le club organisateur, en souvenir de cette journée. Les jeunes, qui ont dévalé des kilomètres de nage sous l’eau à 3 mètres de profondeur en tenues de plongée sous-marine et se sont donnés rendez-vous pour les prochaines vacances de mars pour une nouvelle aventure en mer. Pour sa part, le doyen de la natation à l’Ouest du pays, Hadj Benaboura, président de la ligue oranaise de sauvetage, de secourisme et des activités subaquatiques, âgé aujourd’hui de 86 ans, a salué cette «généreuse initiative».

Le 4e Forum arabe sur les finances publiques du 9 au 12 février à Dubaï
Le 4ème Forum arabe sur les finances publiques et le 7ème Sommet gouvernemental mondial se tiennent du 9 au 12 février à Dubaï (Émirats arabes unis) en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a indiqué le ministère dans un communiqué. Le 4ème forum arabe porte sur le thème « La réforme des finances publiques dans le monde arabe: défis et opportunités ». Cette rencontre est l’occasion pour les pays participants de discuter des défis auxquels sont confrontés les décideurs politiques de la région et d’échanger leurs expériences sur la mobilisation des ressources, précise la même source.
L’accent sera également mis sur « les perspectives économiques mondiales et régionales, les évolutions macroéconomiques et leur impact sur les pays arabes, les règles et cadres budgétaires qui pourraient être utiles, et l’amélioration de la coordination entre les politiques budgétaires et monétaires dans les pays arabes », ajoute le ministère.
Concernant le 7ème Sommet gouvernemental mondial, il se tiendra sous le haut patronage du vice-président des Émirats arabes unis, président du Conseil des ministres et gouverneur de l’Emirat de Dubaï, Cheikh Mohamed Bin Rashed Al Maktoum. Les thèmes clés abordés lors de ce sommet portent sur le mode d’utilisation de l’innovation et de la technologie « pour trouver des solutions efficaces aux défis mondiaux auxquels l’humanité est confrontée », souligne le communiqué.

1 800 plants de cannabis découverts dans un entrepôt en Belgique
Quelque 1 800 plants de cannabis ont été découverts mardi dans un entrepôt loué dans la commune bruxelloise de Schaerbeek, a annoncé vendredi le parquet de Bruxelles. Les plants étaient cultivés sur une surface de 200 m2, où les enquêteurs «ont découvert une installation électrique professionnelle permettant d’éclairer et de chauffer les six pièces de culture parfaitement calfeutrées», selon le communiqué du parquet. «Le système de ventilation également des plus performants permettait qu’aucune odeur de cannabis ne soit perceptible depuis l’extérieur du bâtiment», est-il précisé. Outre ces plants, qui représentent près de 340 kg de cannabis et qui ont été détruits, les enquêteurs ont saisi «160 lampes de 600 watts ainsi que 14 ventilateurs, 8 régulateurs de ventilation, 8 chauffages et un booster de croissance». Un suspect de 26 ans, en séjour illégal en Belgique a été placé sous mandat d’arrêt.

Chiffre du jour : 500

L’épidémie de fièvre à virus Ebola a tué 502 personnes en six mois dans l’Est de la République démocratique du Congo, a indiqué le ministère de la Santé vendredi soir. «Au total, il y a eu 502 décès et 271 personnes guéries», a indiqué le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien. Le ministère distingue 441 décès parmi les cas confirmés et 61 parmi les cas probables. La barre des 500 décès a été dépassée vendredi avec trois nouveaux décès de cas confirmés et sept décès repérés et «validés» parmi des cas probables. Il s’agit de la deuxième épidémie d’Ebola la plus virulente de l’histoire après celle qui a tué plus de 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone) en 2014. La ville de Beni est la plus affectée (147 décès). «Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 76 425 personnes ont été vaccinées», souligne le bulletin quotidien du ministère. Cette vaccination massive a permis d’éviter des milliers de morts, a déclaré en décembre le ministre de la Santé Oly Ilunga. Il s’agit de la dixième épidémie sur le sol congolais depuis la première apparition du virus dans l’ex-Zaïre en 1976. L’actuelle épidémie présente une complexité singulière, car elle touche une région en proie à la violence des milices armées sur les civils. Cette situation complique la «riposte» sanitaire, déjà rendue difficile par les résistances de certaines communautés à la vaccination ou aux enterrements dignes et sécurisés. L’épidémie d’Ebola, déclarée le 1er août, et la violence, ont été le prétexte invoqué par les autorités congolaises pour le report des élections générales du 30 décembre dans les circonscription de Beni et Butembo. La commission électorale a récemment annoncé des législatives partielles le 31 mars à Beni et Butembo.