Media

Démantèlement à Médéa d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de psychotropes

Les services de la police judiciaire de Berrouaghia (Médéa) ont démantelé un réseau criminel dangereux composé de 14 suspects qui s’adonnaient au trafic de comprimés psychotropes en milieu juvénile dans la ville de Berrouaghia, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). L’opération est intervenue suite à des informations parvenues aux éléments de la police, faisant état d’individus qui s’adonnaient au trafic de comprimés psychotropes en milieu juvénile dans la ville de Berrouaghia, en utilisant des ordonnances médicales falsifiées.
Après une enquête approfondie, les 14 membres du réseau criminel dont l’âge varie entre 24 et 59 ans, ont été arrêtés dont un médecin et un pharmacien avec la saisie d’une quantité de comprimés psychotropes et d’un montant estimé à 171 millions de centimes issu de la revente illicite des psychotropes. Des dossiers judiciaires ont été constitués à l’encontre des membres du réseau qui ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Berrouaghia, lequel a ordonné le placement de 11 mis en cause en détention à l’établissement pénitentiaire de Berrouaghia pour détention de psychotropes destinés à la revente, en utilisant des ordonnances médicales falsifiées et pour faux et usage de faux.

Échouage d’une tortue marine géante à Aïn Benian (Alger)
Une tortue marine géante a été découverte morte jeudi matin sur la plage « Jeunesse » dans la commune de Aïn Benian (Alger-ouest), a-t-on appris auprès de la directrice de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya d’Alger. Une tortue marine géante de l’espèce LUTH a été découverte morte jeudi matin au niveau de la plage « Jeunesse » à Aïn Benian et des agents de la Direction de wilaya et du Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture (CNRDPA) de Bousmail se sont déplacés sur les lieux et constaté qu’il s’agit d’une tortue femelle de 150 kg/125 cm, a précisé Mme Zerrouki Rabéa.
L’animal ne présente aucune blessure visible , en attendant l’autopsie pour déterminer son âge et les causes de son échouage, a-t-elle ajouté. Soulignant que la tortue Luth, connue scientifiquement sous le nom « Dermochelys coriacea », est une espèce marine protégée et classée sur la liste des espèces « menacées d’extinction », Mme. Zerrouki a déclaré « ce n’est pas la première fois que les services de la Pêche enregistrent de tels cas au niveau des plages algéroises tant pour les tortues et les dauphins que pour d’autres espèces marines ».

7 morts et 42 blessés sur les routes en 48 heures
Sept personnes ont trouvé la mort et quarante-deux autres ont été blessées dans treize accidents de la circulation enregistrés durant les dernières 48 heures au niveau national, selon un bilan rendu public samedi par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi avec un mort et six blessés suite à deux accidents de la circulation, note la même source. Par ailleurs, 19 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et chauffes-bains ont été secourus, durant la même période, par les éléments de la Protection à travers les wilayas de Naâma, Annaba, Médéa et Tlemcen, ajoute le bilan.

Cinq affaires de dilapidation et de transfert de fonds vers l’étranger exposées par la sûreté de wilaya à Oran
Cinq affaires ayant trait à la lutte contre la corruption, notamment la dilapidation et le détournement de deniers publics et le transfert illicite de fonds vers l’étranger, ont été exposées jeudi devant la presse par la sûreté de wilaya d’Oran. Lors d’une conférence de presse sur le bilan des activités annuelles de la sûreté d’Oran de l’année 2019, le chef de sûreté de wilaya, le contrôleur de police Chakour Mohamed, a fait état de cinq affaires de crimes économiques, qualifiées de « dangereuses » et touchant à l’économie nationale, notamment des affaires de transfert illicite de fonds en devises à l’étranger par le biais d’opérations d’importation fictives. Parmi ces affaires, celle concernant le détournement de « plus 300 millions de dinars par usurpation de fonction, le faux et usage de faux et l’abus de pouvoir, qui s’est soldée par l’arrestation de trois (3) individus », a indiqué le contrôleur de police Chakour Mohamed, précisant que la deuxième affaire a consisté en le démantèlement d’une organisation criminelle transfrontalière, dont les membres sont impliqués dans l’infraction à la législation des changes, à travers le mouvement des fonds de et vers l’étranger, et l’évasion fiscale. Dans le cadre de cette affaire, les enquêteurs ont constaté des opérations de transfert de près de 7 millions de dollars et plus de 750.000 euros, en plus de la saisie de 33 kg d’or, six biens immobiliers et deux véhicules, entre autres. Il a été également traité une autre affaire de dilapidation de 400 millions de dinars, à travers l’octroi et l’acceptation de privilèges non justifiés, l’infraction à la réglementation des marchés publics, l’abus de pouvoir et le blanchiment d’argent, ainsi que l’enrichissement non justifié, dans laquelle 14 individus sont impliqués, a relevé le chef de sûreté de wilaya d’Oran, ajoutant que dans cette affaire, une somme de 200 millions DA et huit véhicules ont été récupérés par les enquêteurs. Une affaire d’abus de fonction pour bénéficier de privilèges, blanchiment d’argent et surfacturation, a été exposée et concerne la dilapidation d’une somme de 630 millions DA, au titre d’une première estimation, ainsi qu’une affaire similaire dans laquelle, 14 individus sont impliqués, subissant au Trésor public un préjudice de près de 200 millions DA.

L’endettement des ménages américains atteint un nouveau record en 2019
L’endettement des ménages aux États-Unis a atteint un nouveau record l’an passé sous le poids des prêts immobiliers, selon des données de la Fed de New York publiées mardi. La dette des ménages américains a augmenté de 193 milliards de dollars au quatrième trimestre (+1,4%) comparé au trimestre précédent, pour s’élever à un total de 14.150 milliards de dollars. Il s’agit du 22e trimestre de hausse d’affilée (cinq ans et demi). Et le total atteint fin 2019 est désormais supérieur de 1.500 milliards de dollars au pic du troisième trimestre de 2008. L’endettement des ménages avait dépassé pour la première fois, au deuxième trimestre 2019, ce pic de 2008. Au quatrième trimestre, l’encours des crédits immobiliers représente de loin la majeure partie des emprunts des Américains. Ces prêts se montent en effet à 9.560 milliards de dollars, soit une hausse de 120 milliards comparé au trimestre précédent, le plus haut niveau depuis le dernier trimestre 2005. Parmi les autres types de prêts, la dette étudiante s’est accrue, s’élevant à 1.510 milliards de dollars (+10 milliards comparé au trimestre précédent). L’encours des crédits automobiles s’est lui hissé à 1.330 milliards de dollars (+16 milliards), de même que l’encours sur les cartes de crédit, grimpant à 930 milliards de dollars (+46 milliards). Le fardeau de la dette pèse sur les ménages, souligne la Fed de New York, relevant que de plus en plus d’emprunteurs, en particulier les jeunes, accusaient un retard dans leurs remboursements. Environ 4,3% des titulaires de cartes de crédit âgés de 18 à 29 ans étaient à la peine pour rembourser leurs dettes en 2019, tandis que le taux était de 2,8% pour les personnes âgées de 30 à 39 ans, selon le rapport.