Coupe de la CAF : 1 but en 5 matchs, l’attaque du MOB en berne

Le MO Béjaïa sera dans l’obligation de remporter son prochain et dernier match de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) face aux Ghanéens de Medeama le 23 août à Béjaïa pour se qualifier aux demi-finales, mais cela passe par un réveil de sa ligne offensive auteur seulement d’un but en cinq matchs. Le MOB s’est compliqué la tâche après sa défaite samedi sur la pelouse des Tanzaniens de Young Africans (1-0), qui même déjà sortis de la course, ont enregistré pour l’occasion leur première victoire dans la phase de poules. Il s’agit aussi de la deuxième défaite de rang des Algériens, après celle concédée à Lubumbashi (RD Congo) face au TP Mazembe (1-0), leur coûtant la deuxième place qu’ils partageaient avec les Ghanéens. L’entraîneur Nacer Sendjak, qui a essuyé ses premières critiques depuis son arrivée cet été aux commandes techniques des  »Crabes » après la contre-performance de Dar es Salaam, doit trouver la formule idéale pour mettre un terme à la stérilité de son secteur offensif. Mais son champ de manœuvres est limité, estiment les observateurs, vu que son attaque a été dégarnie durant cette intersaison après les départs de trois titulaires (Hamzaoui, Zerdab et N’Doye), alors que Yaya est indisponible depuis la fin de l’exercice passé à cause d’une blessure.
Malgré cela, les Mobistes sont déterminés à jouer leur va-tout, lors de cette dernière rencontre qui décidera de l’identité de l’heureux deuxième qualifié du groupe A. Le premier ticket étant revenu au TP Mazembe, après avoir amassé dix points dès la quatrième journée.
S’il venait de réussir son pari, le MOB passerait au dernier carré grâce à un meilleur goal-average dans les confrontations directes avec Medeama. Le seul représentant algérien dans la phase de poules des compétitions africaines interclubs (l’ES Sétif a été disqualifiée par la CAF en Ligue des champions), avait réussi à accrocher les Ghanéens chez eux lors du match aller (0-0). « On savait qu’on allait jouer notre avenir dans cette compétition lors de la dernière journée, et ce, quel que soit le résultat de notre match en Tanzanie », déclare le coach des Béjaouis, appelé à redynamiser son attaque pour réussir l’exploit de qualifier le MOB au carré d’As, de surcroît, pour sa première participation internationale.