défaut de facturation

Constantine : Près de 560 millions DA de défaut de facturation relevés durant le mois de Ramadhan

L’estimation financière des interventions liées aux infractions relatives à l’absence de facturation a atteint près de 560 millions DA dans la wilaya de Constantine, durant le mois de Ramadhan, a-t-on appris mauprès des services de la direction du commerce (DC).

Ce chiffre, représente le montant des opérations sans factures décelées durant cette période dans divers commerces notamment ceux de l’alimentation générale, a précisé à l’APS, le chef du service de la qualité et de la répression des fraudes, Abdelghani Bounaâs. Durant cette période marquée par le renforcement des actions de contrôle en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus, pas moins de 6 .657 interventions ont été effectuées par les contrôleurs de la DC avec la collaboration des services vétérinaires, de la santé et ceux de la police et de la gendarmerie nationale, a -t-il déclaré. Le bilan des activités de contrôle établi par les services locaux de ce secteur fait état de 440 infractions se rapportant à la qualité et aux pratiques commerciales, selon la même source, qui a fait remarquer que le manque d’hygiène occupe la première place de ces infractions suivi de vente de produits impropre à la consommation, le défaut de facturation et d’étiquetage. Aussi, une quantité de 7, 62 tonnes des viandes blanches et rouges, lait et ses dérivés, des œufs et d’autres produits alimentaires entre autres a été saisie d’une valeur de plus de 2 millions DA , a ajouté le représentant local du secteur. Les inspecteurs de la qualité et de la répression des fraudes ont procédé à la fermeture de 20 locaux commerciaux a signalé M. Bouaàs. A souligner que la direction du commerce de la wilaya de Constantine a mobilisé à l’occasion de la saison estivale une centaine de brigades, et ce pour veiller au respect de l’hygiène des produits destinés à la consommation, tout au long de cette période connue habituellement par la multiplication des cas d’intoxication alimentaire.