Constantine : la gare routière Est sera fermée le 30 octobre

La gare routière de l’Est sera fermée le 30 octobre du mois en cours, avons-nous appris auprès de la direction du transport de la wilaya de Constantine; et comme annoncé auparavant, elle fera l’objet de travaux de réhabilitation dans le cadre de la préparation de la ville pour accueillir la manifestation «Constantine capitale de la culture arabe 2015». Selon nos informations, la bâtisse de la gare va être rénovée complètement pour la mettre à niveau pour la préparer à accueillir l’évènement avec un nouveau « look ». Les travaux de rénovation, qui vont être lancés incessamment par l’APC de Constantine en tant que propriétaire des lieux, sont supposés durer jusqu’à l’ouverture de la manifestation en question. Sur l’autre registre de la répartition qui a été faite par la direction des transports, après consultation de tous les secteurs concernés et les représentants légaux des syndicats des transporteurs, où ce fameux plan de répartition a été approuvé le 14 octobre dernier par la commission communale des transports. C’est ainsi que la répartition a été axée essentiellement sur la prise en compte de certains paramètres rationnels, comme la proximité et même l’affinité entre les wilayas. Il est aussi indiqué que des visites sur le terrain ont été effectuées par les responsables du transport , notamment au niveau des deux nouveaux pôles d’échange d’Ali Mendjeli, ouverts récemment, et au pôle n°1 ouvert à la zone industrielle « Palma » qui au demeurant présente toutes les commodités nécessaires pour accueillir les autocars des lignes de transport et les taxis. En tout état de cause, avons-nous encore appris, il a été soutenu que la première décision qui a été prise est de confier la gestion de ces deux pôles à une entreprise nationale qui gère actuellement les 49 gares routières du pays, à savoir la Société de gestion des gares routières d’Algérie (SOGRAL). Par ailleurs, il a été convenu que les moyens de transport hébergés au niveau de la gare routière Est, vont être redéployés et la nouvelle répartition s’est faite selon un schéma basé sur trois centres concentriques. Le premier compte les wilayas qui ont des frontières avec celle de Constantine ainsi que des affinités historiques avec la capitale de l’Est dont elles dépendaient administrativement il n’y a pas longtemps, ce qui a donné en définitive l’organisation suivante: la gare routière Ali Mendjeli desservira les lignes de grande distance en direction de l’Extrême-Sud jusqu’à Tamanrasset, du Sud-est jusqu’à Hassi Messaoud et Ouargla, du Sud-ouest jusqu’à Béchar, Tindouf et Adrar et de l’Ouest jusqu’à Tlemcen. En ce qui concerne les lignes moyenne distance comme celles des régions de Sétif, Jijel, Mila, Skikda, M’sila, Béjaïa et Bordj-Bou-Arréridj elles seront desservies à partir de la gare routière Ouest. Et pour les lignes de courte distance comme Guelma, El-Tarf, Batna, Khenchela, Oum-El-Bouaghi, Tébessa, Souk-Ahras, en y ajoutant celle d’Alger, elles seront desservies à partir du pôle d’échange de la zone industrielle « Palma ».
M. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>