Algérie-Allemagne

CELINE KITTEL, CONSULTANTE AUPRÈS DU MINISTÈRE ALLEMAND DE L’ÉCONOMIE ET DE L’ÉNERGIE : «Le partenariat énergétique algéro-allemand s’inscrit dans la continuité»

Participant à une conférence organisée ce lundi à Alger par la Chambre algéro-allemande de Commerce et d’Industrie (AHK Algérie) sous le thème «énergies renouvelables et efficacité énergétique dans l’industrie et l’agriculture», Dr. Chenak a déploré la stagnation des projets pilotes d’efficacité énergétique au stade de la recherche. à cette occasion, les entreprises allemandes et algériennes ont été au programme avec pour objectif d’échanger les expériences entre les deux parties et de faire profiter les PME algériennes du savoir-faire allemand. Six entreprises allemandes spécialisées dans différents domaines liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique ont participé, pour présenter leur savoir-faire aux des entreprises algériennes activant dans ce même domaine, au cours de cette rencontre d’information, organisée à Alger. Cette rencontre a été organisée par la Chambre algéro-allemande de Commerce et d’Industrie (AHK Algérie), en coopération avec l’institut Renewables Academy (RENAC) AG, dans le cadre des projets de soutien aux PME, financés par le ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie (BMWi). Sous le thème « énergies renouvelables et efficacité énergétique dans l’industrie et l’agriculture », cette rencontre a vu la participation de plusieurs entreprises et organismes allemands ainsi que des représentants d’entreprises publiques et privées nationales, des chercheurs du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), et des membres du Cluster énergie solaire. Dans son allocution, Mme Céline Kittel, consultante auprès du ministère Fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie (BMWi) et directrice régionale de l’institut Renewables Academy (RENAC), a indiqué que l’objectif de cette rencontre « est de faire connaître aux entreprises algériennes les technologies allemandes liées à la transition énergétique et aux énergies renouvelables ». Elle a souligné, à ce propos, que le partenariat énergétique algéro-allemand, soutenu par le ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie, « est une initiative qui s’inscrit dans une continuité d’activités et de dialogues au niveau politique entre l’Algérie et l’Allemagne ». Ainsi, la rencontre était l’occasion aux six entreprises allemandes, en l’occurrence Ammonit, GMBH, Jonsol, KBB, Onsite Energy et REETech, d’exposer leurs technologies innovantes et de faire connaître leurs expériences respectives dans le domaine de l’efficacité énergétique et de l’énergie renouvelable. Du côté algérien, les chercheurs du centre de recherches en énergie renouvelable ont exposé leurs expériences dans le domaine de l’efficacité énergétique en Algérie, en évoquant les différents projets développés dans ce domaine ainsi que l’ensemble des difficultés rencontrées dans l’application du programme national de l’efficacité énergétique. Deux journées de rencontre B2B entre les entreprises allemandes et algériennes sont au programme avec pour objectif d’échanger les expériences entre les deux parties et de faire profiter les PME algériennes du savoir-faire allemand.
R. E.