EN U17

CAN U17 : La sélection algérienne sera fixée demain sur ses adversaires

La sélection algérienne des moins de 17 ans sera fixée demain mercredi sur ses adversaires lors de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations. Cette opération aura lieu en marge de la coupe d’Afrique des moins de 20 ans qui se poursuit en Mauritanie, en l’absence des jeunots des Verts éliminés au cours du tournoi de l’Unaf déroulé en décembre dernier en Tunisie.
Concernant le rendez-vous marocain, programmé du 13 au 31 mars prochains, 12 sélections ont réussi à décrocher leurs qualifications. Outre l’Algérie et le Maroc, pays organisateur, il s’agit de l’Afrique du Sud, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Mali, Nigeria, Ouganda, Tanzanie, Sénégal et Zambie.L’équipe nationale, qui a arraché son billet pour la CAN de sa catégorie grâce à la première place décrochée lors du tournoi de l’Unaf abrité par Alger le mois dernier, se trouve actuellement en stage bloqué au niveau du centre technique de la FAF à Sidi Moussa. Ce regroupement, auquel participent seulement les joueurs évoluant en Algérie, est une occasion pour l’entraineur Lacette de corriger les erreurs qu’il a constatées lors du tournoi qualificatif. Il s’agit aussi d’une aubaine pour les jeunes du cru afin de garder leur forme compétitive, sachant que les championnats des catégories jeunes en Algérie sont à l’arrêt depuis une année. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le staff technique national a choisi de renforcer son effectif par plusieurs joueurs évoluant dans des championnats européens où ils sont toujours compétitifs. Lors des deux matchs joués à Alger dans le cadre du tournoi de l’Unaf, le onze des Verts était constitués dans sa majorité des joueurs exerçant à l’étranger. Les choses ne devraient pas trop changer dans ce registre à l’occasion de la phase finale de la CAN au Maroc, puisque le staff technique national compte faire appel à un maximum de joueurs activant dans le vieux continent pour profiter de leur forme compétitive dans l’optique de créer l’exploit. Néanmoins, les techniciens algériens risquent de ne pas avoir un temps suffisant pour travailler la cohésion entre les joueurs du cru et ceux évoluant à l’étranger, puisque ces derniers ont besoin de l’autorisation de leurs clubs respectifs pour rejoindre l’équipe nationale. À souligner enfin que la sélection algérienne disputera deux matchs amicaux à Alger avant de se rendre au Maroc, face à la Côte d’Ivoire.
Hakim S.