oléiculture

Bouira : Une production de 7,7 millions de litres d’huile d’olive attendue

Une production estimée à 7,7 millions de litres de l’huile d’olive est attendue cette année à Bouira, où la campagne oléicole ne tardera pas à commencer, a indiqué une responsable à la Direction locale des services agricoles (DAS).

«Pour les prévisions, nos services tablent sur une production de 7 700 000 litres d’huile d’olive, une production en baisse par rapport à la campagne précédente, qui a connu une récolte de 9.2 millions de litres», a précisé à l’APS Mme Luiza Amirat, responsable du service oléiculture à la DSA. Selon les statistiques prévisionnelles données par la même responsable, le rendement de la production sera de 17,70 litres par quintal.
Mme Amirat a attribué cette baisse au phénomène de l’alternance ainsi qu’aux incendies de forêts. «Cette baisse s’explique par le fait que la production oléicole est connue pour le phénomène de l’alternance.
Nous avons également les incendies, suivis de fortes chaleurs, qui ont freiné un tant soit peu le déroulement de la fécondité pour l’olivier», a-t-elle encore expliqué.
La wilaya de Bouira jouit d’un potentiel oléicole global estimé à 37 264 hectares, dont 27 268 productifs. «Elle compte 4 823 496 arbres, dont 3 036 133 sont productifs», a précisé la même responsable.
Une série de journées de sensibilisation et de vulgarisation a été lancée depuis quelques jours à travers les communes de la wilaya afin de sensibiliser et d’initier les oléiculteurs aux bonnes méthodes de récolte ainsi que de trituration de l’olive. «Nous avons organisé des journées de sensibilisation à Ahnif (est de Bouira), ainsi qu’à Sour El-Ghouzlane (Sud)», a fait savoir Mme Amirat.
«D’autres journées de sensibilisation seront organisées à partir de la semaine prochaine dans les communes d’El Asnam et Bordj Khris», a-t-elle ajouté. Au total 211 huileries, dont 42 traditionnelles, et 81 semi-automatique, seront ouvertes en prévision de cette campagne oléicole.
Par ailleurs, le problème de la mouche d’olive qui affecte l’olive n’a pas sévi cette année grâce au dispositif de prévention mis en place afin de minimiser les dégâts, selon Mme Amirat.