chanson patriotique

Blida : Concours de la chanson patriotique aujourd’hui

Un Concours de la chanson patriotique sera abrité, samedi prochain, par la maison de l’artiste de Blida, en vue de la sélection de la meilleure performance apte à prendre part aux festivités commémoratives de l’anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération Nationale, le 1er Novembre 1954, a-t-on appris, mercredi, auprès des organisateurs. Selon Ahmed Slimane, président de l’association culturelle «Rihab», initiatrice de ce concours, en collaboration avec les directions de la jeunesse et des sports et de la culture de la wilaya, cet événement artistique a été dicté par «notre volonté d’aider à l’émergence de jeunes talents artistiques en herbe, et de prendre part à la célébration des fêtes nationales», a-t-il indiqué à l’APS. Le concours dont les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 19 octobre courant (jour des premières éliminatoires), a vu l’inscription, à ce jour, d’une cinquantaine de jeunes (garçons et filles) âgés de 16 à 35 ans, a-t-il ajouté. Il a signalé le déroulement des éliminatoires finales le 25 de ce mois, en vue de la sélection de la meilleure voix et performance, qui sera qualifié à prendre part aux festivités officielles de célébration du 1er Novembre prévue le 31 octobre à la salle des conférences de la wilaya, a-t-on informé de même source. «Ce concours se veut une opportunité pour l’encouragement et la découverte de jeunes talents», a souligné, par ailleurs le directeur de la culture de la wilaya, Lhadj Meshoub, assurant que le lauréat de ce prix «bénéficiera d’un soutien de la part du ministère de tutelle et de celui de la jeunesse et des sports, tout en ouvrant droit à des participation à des concours nationaux du domaine»,a-t-il précisé. Toujours au titre des festivités de célébration du 1er Novembre, le même responsable a fait part de la programmation, par ses services, de deux importants événements, à savoir «Voix de novembre» et «Journées nationales de la poésie dans la valorisation de la Guerre de Libération Nationale». Selon M. Meshoub, le premier événement est représenté par une opérette intitulée «Veille», qui sera interprétée par un groupe de jeunes amateurs, le 31 octobre à Boufarik, outre des déclamations poétiques. La 2eme manifestation sera abritée par le centre culturel Mohamed-Khedioui, les 30 et 31 du mois en cours, avec la participation de nombreux poètes locaux, est-il signalé, par ailleurs.