Coronavirus

BILAN COVID-19 EN ALGÉRIE : 21 morts et 302 cas enregistrés

Covid-19, un virus qui semble prendre de plus en plus de l’ampleur en Algérie, en enregistrant, mardi passé, 264 cas confirmés et 19 décès. Hier encore nous avons passé, selon le dernier bilan du ministère de la Santé à un total de 302 cas confirmés et 21 morts. Soit 38 nouveaux cas enregistrés. Par ailleurs 2500 échantillons suspectés porteurs du coronavirus ont été analysés à ce jour selon les déclarations du directeur de l’Institut Pasteur d’Alger, Fawzi Derrar. En effet, le ministère de la Santé a communiqué hier un nouveau bilan de l’épidémie du Coronavirus qui fait état de 21 morts, soit deux nouveaux morts de plus par rapport au bilan de la veille. De son côté, Derrar, de l’institut Pasteur, a affirmé que 2500 échantillons suspectés porteurs du coronavirus ont été analysés à ce jour par l’Institut, rapporte l’Agence officielle. Le même responsable a affirmé, hier, dans un communiqué que les procédures d’application de la quarantaine dans certaines régions « contribueront inévitablement à réduire la propagation de l’épidémie, ce qui poussera l’Institut Pasteur à adopter de nouvelles méthodes pour dépister le virus et à se concentrer sur les cas qui présentent des symptômes » .Il a ajouté qu’avec l’entrée en service des différentes nouvelles annexes de l’institut, «la pression sur le laboratoire de dépistage des virus de l’institut au niveau d’Alger sera réduite», notant que l’annexe d’Oran «a commencé ses travaux au cours des derniers jours et les annexes de l’institut dans chacune des wilayas de Constantine, de Tizi-Ouzou et de Ouargla entreront en service la semaine prochaine». Pour rappel, afin de limiter la propagation du virus Covid-19, en Algérie, notamment dans les wilayas les plus touchées et qui représentent un foyer de l’épidémie telle le cas de la ville de Blida. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé des mesures complémentaires à ce propos, à l’instar du confinement total, pour une durée de dix jours, pour la wilaya de Blida et un confinement partiel de 19 heures au lendemain à 7 heures du matin pour la wilaya d’Alger. Selon le communiqué de la Présidence, le confinement de Blida est renouvelable, avec interdiction de circulation de et vers cette wilaya, ajoutant que « les sorties à caractère exceptionnel doivent être autorisées au préalable par les services compétents de la Gendarmerie ou de la Sûreté nationales ».
D’autres mesures ont été décidées ; telles la fermeture de tous les cafés, restaurants et magasins, à l’exception de ceux d’alimentation ; « boulangeries, laiteries, épiceries, étals de fruits et légumes ». Par ailleurs, tout contrevenant à cette mesure de fermeture se verra retirer sa licence et porter sur une liste noire et n’aura plus aucune licence d’exploitation, pour les autres commerçants, il s’agira de la fermeture du local avec retrait du registre du commerce et interdiction définitive d’exercice.
Sarah Oubraham