fête de la figue

Béjaïa : 130 exposants à la fête de la figue de Beni-Maouche

130 exposants ont animé, vendredi dernier, l’ouverture de la 19eme édition de la fête de la figue, qui intervient cette année dans un contexte particulier, marquée autant par les incendies d’été que le manque d’eau, dont la conjonction a donné une récolte mi-figue – mi-raisin avec une production d’à peine de 72 000 quintaux, selon un bilan de La direction des services agricoles arrêté en date du 12 octobre dernier.

La campagne n’est pas encore clôturée. Et la collecte est de nature à croitre encore d’autant que cette estimation se fonde sur la récolte de la moitié du verger, d’une superficie de
490 000 hectares sur un total en rapport de l’ordre d’un million d’hectare. Selon les prévisions, il est attendu une récolte globale de plus de 140 000 quintaux, précisera la même source, expliquant que ce niveau de performance est juste moyen et qui est de nature à booster encore les prix de cession du fruit, établi entre 800 et 1500 dinars. Les visiteurs, venus déambuler dans les allées du marché hebdomadaire de la commune ont eu le choix de choisir entre les qualités et les prix, le fruit étant présenté sous toutes ses coutures, qu’il s’agisse de l’espèce, de son gabarit, de sa couleur ou de sa saveur. Mais à cause de sa cherté beaucoup ont hésité encore à acheter tout de suite, espérant trouver des opportunités plus amènes ultérieurement avec la clôture pas seulement de la foire mais de toute la saison figuicole. Quoiqu’il en soit l’événement suscité beaucoup de moments de joie, permettant à tous les amateurs de se retrouver et , de faire leur emplette, d’autant qu’a côté de la figue, des étalages proposant des produits du terroir, notamment l’olive, l’huile et le miel ainsi que d’artisanat s’offraient à profusion.