7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Béchar : 40 000 touristes ont séjourné à Taghit durant la 2e quinzaine de décembre

Taghit (wilaya de Bechar) a enregistré un pic d’affluence du 12 décembre 2021 au 1er janvier 2022, avec 40 000 touristes et autres visiteurs ayant séjourné dans cette région à vocation touristique, a-t-on appris mercredi auprès de l’Assemblée populaire de Taghit.

« Pas moins de 40 000 touristes et autres visiteurs, issus de différentes wilayas du pays et de l’étranger, ont ainsi séjourné dans notre région durant cette période qui coïncide avec les vacances scolaires d’hiver et les fêtes de fin d’année, et ce, grâce au succès touristique national et mondial de la région », a affirmé à l’APS le président de l’APC, Mohamed Chkifi. Cependant, malgré ce succès touristique et ses retombées financières importantes pour les opérateurs touristiques et la population locale, »il reste aujourd’hui nécessaire une réorganisation totale des activités du secteur touristique dans la région », a estimé M. Chkifi. « Dans le futur schéma de réorganisation des activités de ce secteur, nous recommandons une prise en charge conséquente de la zone d’expansion touristique (ZET) de la commune, qui s’étend sur 20 hectares et qui risque d’être envahie par des indus-occupants, surtout ceux qui s’adonnent aux activités de mise en valeur des terres sahariennes dans un périmètre situé à sa proximité, à savoir celui de « Dzira » dans la zone de Zaouia Fougania », a-t-il expliqué. « Notre souhait est que cette ZET soit viabilisée et protégée pour la mettre à la disposition des investisseurs publics ou privés à l’effet de réaliser de nouveaux projets touristiques dont la région a besoin pour son développement socioéconomique », a confié le P/APC de Taghit. « Le schéma de réorganisation et de développement du secteur touristique dans notre commune a été marqué par le lancement récemment des travaux d’un axe routier touristique de quatre (4) kilomètres qui mène à la grande et millénaire palmeraie de la commune et aussi aux grottes historiques situées à proximité », a-t-il signalé. « En plus de cette opération, et grâce à la contribution de la wilaya, des travaux seront entamés prochainement pour la réalisation d’une ceinture de sécurité en grillage du site des stations de gravures rupestres de Berrebi au sud de la commune. Il est également prévu la réalisation d’une nouvelle route de 20 km menant à ce site, qui fera désormais l’objet de gardiennage, grâce à un personnel mis à notre disposition par la wilaya, avec le concours de la direction locale de la Culture et des Arts », selon le P/APC de Taghit.

Encouragement de l’investissement privé
Le P-APC de Taghit a également annoncé l’encouragement et la facilitation de la tâche à une dizaine d’investisseurs privés ayant émis le vœu d’investir dans le secteur du tourisme à travers la réalisation de plusieurs projets et autres activités touristiques dans la commune. Il est également projeté, en concertation avec les autorités de la wilaya, la réalisation en double voie de la route reliant la commune au chef-lieu de wilaya de Bechar sur une distance de 97 km, dans une perspective d’amélioration et de fluidification de la circulation routière sur cet axe connaissant un important trafic durant la saison touristique saharienne (Octobre à Mai) et même en période estivale pour les bains de sable, segment du tourisme thérapeutique en net développement depuis plusieurs années, a poursuivi M.Chkifi. La région a bénéficié de la réouverture en 2015 de l’hôtel « Saoura », relevant de la chaîne hôtelière publique « El Djazair », après sa rénovation et modernisation. L’hôtel occupe une superficie de plus d’un (1) hectare, dont une grande partie bâtie et comprenant 59 chambres, dont 2 suites, totalisant 118 lits, en plus d’un restaurant (120 couverts), une salle polyvalente de plus de 200 places et d’autres servitudes de détente et de loisirs, notamment une piscine en plein-air. Taghit, qui compte d’autres structures hôtelières de petites capacités d’accueil, est très prisée par les touristes nationaux qui recourent aussi à la formule dite « tourisme chez l’habitant », qui a un vif succès auprès des visiteurs pour cause de ses prix modestes et du contact social direct entre les touristes et les familles s’adonnant à cette activité à travers le territoire de la commune de Taghit. La région a aussi bénéficié de l’ouverture récemment d’un nouvel hôtel de 122 chambres, fruit d’un investissement privé qui a renforcé les capacités hôtelières en matière d’hébergement, selon des responsables communaux. En 2021, ce sont pas moins de 77 532 touristes et autres visiteurs qui ont séjourné à travers les zones touristiques de la wilaya de Bechar, selon la direction locale du tourisme.

Related posts

Tizi-Ouzou : Prévision de mise en culture de près de 8 000 ha de céréales

courrier

Risques de baignade dans les sites dangereux : Lancement d’une campagne de sensibilisation à Djanet

courrier

Khenchela : Agrément de 8 nouvelles écoles numériques à la prochaine rentrée scolaire

courrier

Jijel : Réception de la centrale électrique de Bellara en 2018

courrier

Risques liés au gaz : Plus de 100 séances de sensibilisation à Tizi Ouzou

courrier

SANTÉ : Les paramédicaux demandent des augmentations de salaire

courrier