Handicapés

ASSISES RÉGIONALES SUR LA RÉVISION DE LA LOI SUR LES HANDICAPÉS À LA PROCHAINE RENTRÉE SOCIALE : La pension de 4 000 DA sera-t-elle enfin revalorisée ?

Selon le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, des assises régionales seront organisées à la prochaine rentrée sociale, autour de la révision de la loi relative à la protection et à la promotion de la personne handicapée. Il est attendu, cependant, à ce que ces assises soient sanctionnées par des recommandations qui seront concrétisées sur le terrain, car des réunions similaires avaient été organisées dans le passé mais sans que cela ne puisse améliorer la situation des personnes à besoins spécifiques.
À en croire, en effet, le ministère de la Solidarité nationale, le débat est ouvert autour de cette question en élargissant la concertation à tous les acteurs concernés. La ministre du secteur, Ghania Eddalia, a fait état, dans ce sens, de l’élaboration, en cours, des textes d’application de la loi relative à la protection des personnes âgées, et de la participation, aux côtés des services du ministère de la Justice, à l’élaboration des textes d’application restants de la loi sur la protection de l’enfant. Soulignant que le secteur de la Solidarité nationale a enregistré, ces dernières années, un saut qualitatif en matière d’arsenal législatif et juridique relatif à la protection des différentes catégories vulnérables de la société et d’établissements et structures d’accueil. Eddalia a précisé que le réseau des établissements spécialisés a été renforcé par un nouveau type de structures, à l’instar des services d’aide mobile d’urgence (SAMU) pour la prise en charge des sans-abri et les bureaux de médiation sociale et familiale au niveau des directions de l’action sociale (DAS).
En outre, elle a évoqué l’installation d’une commission chargée de la révision des statuts des centres de formation spécialisés pour leur promotion en Instituts nationaux. En matière de formation continue, la ministre a mis en avant l’importance des sessions de formation dans le perfectionnement de niveau et l’actualisation des connaissances de tous les travailleurs du secteur et cadres dirigeants, notamment les directeurs de l’action sociale de wilayas, récemment installés et les cadres dirigeants des établissements spécialisés sous tutelle, a indiqué la ministre, précisant que plus de 6 000 travailleurs avaient bénéficié de ces sessions de formation durant l’année 2018-2019, en matière de gestion administrative et financière et de prise en charge pédagogique.
Quelque 4 000 travailleurs dans le cadre du dispositif d’insertion des diplômés et du dispositif d’aide à l’insertion sociale, au niveau des établissements d’éducation et d’enseignement spécialisé relevant du secteur, ont bénéficié de sessions de formation intensive pour l’amélioration de leurs performances en matière de prise en charge sociale des catégories concernées. Pour renforcer la prise en charge des catégories vulnérables dans le domaine social, des formations ont été ouvertes dans sept nouvelles spécialités, dont celles de médiateurs sociaux chargés de la prise en charge des personnes en situation de conflits sociaux ou familiaux, d’assistants sociaux et d’éducateurs spécialisés principaux.
Ania Nch