Arrestation

ASSASSINAT D’UNE INFIRMIÈRE ET BLESSURE D’UNE AUTRE À ALGER : Un suspect arrêté et une arme blanche récupérée

Au lendemain de l’annonce par le Tribunal de Bir Mourad Raïs de l’ouverture d’une enquête «approfondie », sur les faits de l’agression de deux infermières, dont une est décédée et l’autre blessée, en soin à l’hôpital de Beni Messous, les services de sécurité sont parvenus hier, à arrêter le suspect mis en cause dans ce drame et a saisi une arme blanche qui semble avoir servi à commettre ce crime crapuleux qui s’est produit mardi matin. Après l’ouverture d’une enquête suite au meurtre d’une infirmière travaillant au CHU Beni Messous, les services de sûreté de wilaya d’Alger ont annoncé, hier, avoir arrêté un suspect à Alger et récupéré l’arme blanche utilisée pour agresser les deux infirmières». Il s’agit d’un homme âgé de 31 ans et résidant à Alger. La veille, soit le jour du crime,  le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs a ordonné, l’ouverture «d’une enquête approfondie» sur l’affaire de l’agression de deux infirmières exerçant au CHU de Beni Messous. Selon le rapport des services de sécurité, «la première victime répondant aux initiales B. F. et âgée de 32 ans et infirmière à l’hôpital de Béni Messous, a été poignardée au niveau du dos et a succombé à ses blessures à son arrivée à l’hôpital ». La seconde répondant au initiales Ch.S. âgée de 26 ans, également infirmière au même hôpital, a été aussi poignardée, selon la même source «  dans le dos avec des blessures au niveau de la main et se trouve actuellement au service des urgences chirurgicales de l’hôpital de Beni Messous».
R. S.