Asphyxie au monoxyde de carbone

Asphyxie au monoxyde de carbone: deux filles décédées à Aflou

Deux filles sont décédées suite à l’inhalation du monoxyde de carbone émanant d’un chauffage dans leur domicile à Aflou (110 km au nord de Laghouat), a-t-on appris samedi, auprès des services de l’hôpital Abdelkader Bejara.
Les corps des deux sœurs ( 14 et 18 ans) ont été déposés à la morgue de la même structure de santé , selon la même source . Le nombre de décès par intoxication au monoxyde de carbone s’élève après cet incident à huit morts depuis octobre 2019 , selon les statistiques de la Protection civile .

Démantèlement d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic de psychotropes et de stupéfiants à Alger
Les services de la Sûreté de la wilaya d’Alger ont mis fin aux activités d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic de psychotropes et de stupéfiants, et saisi 466 comprimés psychotropes et 16 armes blanches, a indiqué samedi, un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les services de la Sûreté de la wilaya d’Alger «ont mis fin aux activités d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic de psychotropes et de stupéfiants avec le port d’armes blanches et arrêté 14 individus», ajoute le communiqué. L’opération a permis également la saisie d’un montant de 50 450 DA, 466 comprimés psychotropes, 35 g de cannabis, 76 unités de boissons alcoolisées et 16 armes blanches de différents types avec la récupération d’un motocycle volé», selon la même source. Suite à un appel téléphonique reçu via le numéro vert 1548 faisant état d’une rixe violente dans la rue, les éléments de la police se sont rendus sur place pour disperser une bagarre à l’arme blanche opposant un groupe de repris de justice qui s’adonnait au trafic de stupéfiants. L’intervention de la police s’est soldée par l’arrestation de certains individus sur place et la saisie d’armes blanches, a précisé la même source selon laquelle l’intensification des investigations a permis d’identifier les autres accusés et d’arrêter deux d’entre eux. La perquisition du domicile de ces deux prévenus, sur mandat ordonné par le procureur de la République territorialement compétent, a permis de récupérer un motocycle volé , et la saisie de 320 comprimés psychotropes et de 76 unités de boissons alcoolisées. Trois autres individus qui s’adonnaient au trafic de drogues, ont été arrêtés lors de cette opération en possession de 27 g de stupéfiants, six comprimés psychotropes et un montant de 3500 DA issu de ce commerce illicite. Dans le cadre de la même affaire, un individu a été arrêté en possession d’un montant de 9500 DA, 8 g de cannabis et 6 comprimés psychotropes avec 2 autres acolytes avec la saisie de 28 comprimés psychotropes suite à la perquisition de leurs domiciles. Après investigations, un autre individu impliqué a été arrêté en possession de 106 comprimés psychotropes et d’armes blanches avec les autres membres de cette bande criminelle, soit un total de 14 accusés. Les accusés ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent après la finalisation des procédures juridiques en vigueur.

Cinq narcotrafiquants arrêtés à Tlemcen et Aïn-Defla en possession de plus de 107 kg de kif traité
Cinq narcotrafiquants ont été arrêtés samedi, par un détachement combiné de l’Armée nationale populaire (ANP) à Tlemcen et Aïn- Defla en possession de plus de 107 kg de kif traité, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et dans la dynamique des opérations visant à déjouer les tentatives de narcotrafic dans notre pays, un détachement combiné de l’ANP a arrêté, le 22 février 2020, en coordination avec les services des Douanes algériennes à Tlemcen/2ème Région militaire, trois narcotrafiquants et saisi 104 kilogrammes de kif traité et trois véhicules touristiques, tandis qu’un autre détachement a intercepté, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale à Aïn Defla/1ère RM, deux narcotrafiquants en possession de 3,59 kilogrammes de la même substance, dissimulés à bord d’un véhicule touristique», précise la même source.
Par ailleurs, des détachements de l’ANP «ont arrêté, à Tamanrasset et In-Guezzam/6ème RM, huit individus et saisi six groupes électrogènes, six marteaux piqueurs et six détecteurs de métaux, alors que 57 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tamanrasset et Tlemcen», ajoute le communiqué du MDN.

Secousse tellurique de magnitude 3.0 dans la wilaya de Mascara
Une secousse tellurique de magnitude 3.0 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée samedi à 20h36 dans la wilaya de Mascara, indique un communiqué du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre de la secousse a été localisé à 12 kilomètres au sud-ouest de Mohammadia (Wilaya de Mascara), précise la même source.

Émigration clandestine : arrestation de 5 individus à Mostaganem
Un réseau d’émigration clandestine par mer a été démantelé dans la wilaya de Mostaganem et cinq individus, dont des ressortissants étrangers, ont été arrêtés, a-t-on appris samedi de source sécuritaire. L’opération a été effectuée sur la base d’informations faisant état d’un groupe d’individus s’apprêtant à organiser une opération d’émigration clandestine par mer à partir de la plage des Trois frères à Khaouba, près de Mostaganem. L’intensification des patrouilles et le contrôle de cette zone côtière a permis aux policiers d’intercepter un véhicule suspect, a-t-on indiqué. La fouille du véhicule transportant quatre personnes, âgés entre 25 et 30 ans, dont trois ressortissants étrangers, a permis la découverte d’un réservoir de carburant, un bidon d’huile de moteurs, ainsi que des documents administratifs, a-t-on fait savoir. L’équipe de policiers a également intercepté un deuxième véhicule, à bord duquel se trouvait autre personne, a-t-on ajouté. Par ailleurs, il a été procédé dans une zone côtière située à l’est de Mostaganem, à l’arrestation de trois autres personnes âgées entre 26 et 44 ans, alors qu’ils préparaient une traversée maritime clandestine. Dans le cadre de l’opération, les policiers ont saisi deux véhicules et sept barils (30 litres par baril) remplis de carburant, selon la même source.

Deux morts dans deux accidents de la route à Bouira
Deux personnes ont trouvé la mort samedi dans deux accidents de la route survenus à Sour El Ghouzlane (Sud de Bouira) et à Guerrouma (Ouest), a-t-on appris auprès des services de la protection civile. Le premier accident a eu lieu sur la route nationale n 8 au lieu-dit Tbabkha à Sour El Ghouzlane lorsqu’un camion a heurté une petite fille de 12 ans. «La victime a rendu l’âme sur le coup et son corps a été transporté à l’hôpital de la ville de Sour El Ghouzlane», a précisé à l’APS le chargé de la communication de la protection civile, le sous-lieutenant Youcef Abdat. Un autre accident s’est produit sur le chemin de wilaya n 93 au lieu-dit Ain Baida à Guerrouma suite au dérapage d’un véhicule léger. «La voiture a dérapé avant de tomber dans un oued causant la mort sur place d’un homme âgé de 60 ans et de graves blessures à son compagnon âgé de 66 ans», a expliqué le même responsable. Des enquêtes ont été ouvertes séparément par les services de la gendarmerie nationale pour élucider les circonstances exactes de ces deux accidents.