Ary Graça Filho, président de la Fédération internationale de volley-ball : « La présence de l’Algérie dans les grandes instances internationales est primordiale »

Le président de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB), le Brésilien Ary Graça Filho, a indiqué, mardi, à Alger « que la présence de l’Algérie dans les grandes instances internationales (était) primordiale » pour le développement de la discipline.
« L’Algérie joue un rôle primordial dans le gotha mondial de volley-ball et elle doit être présente de plus en plus dans les grandes instances africaine et internationale », a déclaré Ary Graça Filho à son arrivée à Alger pour assister aux travaux du congrès électif de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB), du 2 au 4 décembre. La cérémonie d’ouverture officielle des travaux du congrès de l’instance continentale est prévue, jeudi, matin en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali et des invités de l’Algérie. Le président de la Fédération internationale de volley-ball a fait part, à cette occasion, de son engagement à aider la promotion de la discipline en Afrique en général et en Algérie en particulier, à travers un programme ambitieux entre l’Algérie et l’Italie, pays de volley par excellence. « L’Algérie a été le premier pays que j’ai visité à l’issue de mon élection à la tête de la FIVB. Un programme ambitieux entre les Fédérations italienne et algérienne de volley-ball est en cours de concrétisation après l’approbation du ministère de la Jeunesse et des Sports algérien », a-t-il fait savoir.
Abordant les perspectives de la coopération entre l’instance internationale de volley-ball et l’Algérie au niveau des équipes nationales algériennes, le Brésilien Ary Graça Filho s’est dit « très impressionné par le niveau atteint par la sélection algérienne féminine ».
« La sélection algérienne féminine à de grandes potentialités pour devenir l’une des dix meilleures équipes au monde. Je suis optimiste quant à la disponibilité des pouvoirs publics à donner les moyens nécessaires à cette sélection qui représente dignement l’Algérie », a-t-il conclu.