Artisanat à Tlemcen : développer les synergies entre les acteurs économiques et institutionnels

Les participants à une rencontre sur « le rôle de l’artisanat dans le développement local durable », organisée récemment à Tlemcen en marge du Salon national de la poterie traditionnelle, ont mis l’accent sur la nécessité de développer les synergies entre les acteurs économiques et institutionnels. Représentant différents secteurs, à l’instar de la direction du parc national, les forêts, les services agricoles, la formation professionnelle, l’université, l’environnement et autres agences d’emploi de jeunes, ils ont recommandé d’inciter et de sensibiliser les artisans à s’organiser en coopératives artisanales, à exploiter de façon rationnelle les ressources naturelles existantes dans la wilaya, en procédant notamment à l’identification des ressources naturelles utilisées dans l’artisanat et à organiser des filières pour leur exploitation. Les participants ont, en outre, mis en exergue l’importance d’orienter les jeunes vers les activités artisanales en rapport avec les ressources existantes localement, telles que le bois, l’alpha, le liège, le cuir, l’osier, la laine et l’argile. Organisée en marge du Salon national de la poterie traditionnelle, cette rencontre a permis également aux participants d’émettre le souhait de créer une commission de wilaya intersectorielle pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets de développement local durable, et de contribuer à la création de coopératives artisanales, jusque là absentes ou inactives. Les participants à cette rencontre ont souligné l’importance de ce secteur qui fut, jadis, diversifié et créateur de beaucoup de richesses. Ils ont en outre estimé que le développement durable doit obligatoirement respecter l’environnement, la nature socioculturelle des populations et les économies locales, tout en mettant l’accent sur les idées porteuses devant aboutir à des activités pérennes. Le Salon national de la poterie traditionnelle, aura permis aux artisans algériens, de toutes les régions du pays, à montrer leur savoir-faire et leurs capacités à contribuer au développement économique local et national, pour peu qu’il y ait une organisation et une stratégie étudiée à même de les hisser plus haut pour qu’ils soient plus performants et plus compétitifs tant sur le plan national qu’international et dans divers métiers artisanaux. L’artisanat dans la wilaya de Tlemcen dispose d’un grand potentiel qui pourrait être source de richesses et d’emplois. Ce secteur représente plus de 5 800 entreprises individuelles (artisans), a-t-on indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>