Arrestation

Arrestation de huit individus recherchés par les services de sécurité à Bouira

Huit individus, recherchés depuis des mois à Bouira, ont été arrêtés par les services de la Sûreté de la wilaya et ce lors d’une série
d’opérations de perquisition et de fouille menées durant le mois d’octobre dernier, a-t-on appris dimanche de la cellule de la communication de Sûreté locale. Selon les précisions données à l’APS par le lieutenant de police, Samir Toutah, ces huit personnes font objet de recherche par les services de sécurité. «Elles ont toutes été présentées devant les instances judiciaires concernées», a précisé le même officier. Durant le mois d’octobre dernier, les services de la Sûreté de la wilaya ont mené 349 opérations à travers les places publiques, les marchés, les stations de bus et dans les quartiers d’habitations. «Ces opérations ont permis de contrôler 4 825 personnes et 3 837 véhicules, ainsi que l’élaboration de 80 dossiers à l’encontre de 56 individus présentés devant la justice et ce pour des affaires de drogue et de port d’armes blanches», a ajouté à l’APS le lieutenant de police, Samir Toutah. Par ces interventions policières, les services de la Sûreté «œuvrent pour la lutte contre tous les phénomènes négatifs pouvant menacer la vie, la santé ainsi que les biens des citoyens de la wilaya», a relevé le même responsable. Durant la même période, les services de la police judiciaires de la wilaya de Bouira ont traité 287 affaires pénales (drogue, agression, vol) impliquant 229 personnes, dont 49 d’entre elles ont été mises sous mandat de dépôt, selon les détails fournis par la même source.

Internet mobile : La Chine songe déjà à la 6G
Les autorités chinoises songent déjà à la sixième génération de l’internet mobile (6G) alors que la 5G vient de commencer son déploiement dans le pays. Un groupe de travail composé de 37 experts issus d’universités, d’instituts de recherche et d’entreprises a été constitué pour le développement du standard 6G pour la téléphonie mobile, a annoncé mercredi, le ministre chinois l’Industrie et de l’Informatisation, Miao Wei. «Cela marque le lancement officiel de la recherche et du développement de la technologie 6G», a-t-il indiqué dans un communiqué publié sur son site internet. La Chine s’active pour le déploiement de la 5G sur fond de concurrence technologique accrue avec les Etats-Unis. Les trois principaux opérateurs chinois de téléphonie commercialisent ce service depuis vendredi dans les principales villes du pays. Cette technologique est appelée non seulement à assurer la communication entre les individus via les réseaux mobiles, mais aussi à faciliter l’interaction entre l’homme et la machine, et entre les machines : objets connectés, voitures sans conducteur, automatisation accrue, télémédecine.
La 5G promet un débit 100 fois plus rapide que les réseaux 4G existants ainsi qu’une transmission rapide de très grandes quantités de données. Les travaux sur la 6G n’étant qu’à leurs débuts, les capacités techniques de cette norme ne sont pas encore connues.

Facebook présente des excuses après des accusations de «racisme» de la part d’employés
Facebook a présenté des excuses suite à des accusations de culture raciste, en interne, par des employés issus des minorités qui estiment que le géant des réseaux sociaux «a un problème avec les collaborateurs qui ne sont pas blancs». «Personne chez Facebook, ou nulle part ailleurs, ne devrait avoir à supporter ce type de comportement. Nous sommes désolés», a réagi vendredi Bertie Thomson, vice-présidente en charge de la communication interne. Jeudi, douze employés «passés et actuels» de Facebook ont publié anonymement sur la plateforme Medium un article où ils disent être «Tristes. Enervés. Oppressés. Déprimés.» Ils dénoncent une «culture hostile où tous ceux qui ne sont pas blancs se retrouvent à avoir peur de perdre leur emploi, ou peur pour leur sécurité s’ils font remonter les mauvais comportements». «Ce sont les petites actions qui s’accumulent avec le temps et construisent une culture où nous ne sommes là que pour servir de quotas, jamais pour être reconnus ou acceptés», continuent-ils. «Par contraste, nos collègues des populations de la majorité ont été élevés, célébrés et promus pour avoir accompli moins de travail que ce qui nous a été demandé.»
Ils donnent une série d’exemples, relatant, notamment des incidents avec des collègues ou des managers, sans expliciter le rôle joué par la couleur des personnes qui se sentent brimées. Ils publient aussi des captures d’écran de messages tirés de Blind, «l’appli qui permet aux employés de Facebook de poster des expériences anonymes». Sur ces photos, on peut lire des messages comme «Ils (les Noirs) devraient se sentir privilégiés d’avoir été embauchés au nom de la diversité et d’avoir intégré l’entreprise après que nous ayons abaissé le niveau d’exigence» ou encore «Tous les test de QI montrent que les Européens et les Asiatiques sont plus intelligents que toute population de Noirs». «Cela va contre toutes les valeurs de notre entreprise», a ajouté Bertie Thomson. «Nous écoutons et travaillons dur pour faire mieux».

Quatre morts et deux blessés dans un accident de la circulation à Djelfa
Quatre personnes sont décédées et deux autres ont été grièvement blessées dans un accident de la circulation survenu, dans l’après-midi de dimanche à Djelfa, a-t-on appris auprès des services de la protection civile de la wilaya. L’unité secondaire de Sidi Laàdjel (135 km au Nord de Djelfa) a effectué une intervention aux environs de 13H00, suite au signalement d’une collision entre deux véhicules touristiques, sur l’axe du chemin de wilaya CWN137, reliant Sidi Laàdjel et Ksar Chellala (Tiaret), est-il ajouté de même source. Quatre personnes sont mortes sur place, deux hommes (62 et 51 ans), une vieille femme de 71 ans et un enfant de 13 ans, suite à cet accident, également à l’origine de blessures graves ayant touché un jeune homme de 26 ans et une autre personne non encore identifiée, transférés tous les deux vers des services hospitaliers, pour leur prise en charge. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et circonstances exactes de cet accident, est-il signalé, par ailleurs.

Air Algérie participe à la 51e Assemblée générale de l’Association des compagnies aériennes africaines
La compagnie aérienne nationale Air Algérie participe à la 51e Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) en cours à l’Ile Maurice, a-t-on appris auprès de la compagnie.
La participation d’Air Algérie est sur invitation d’Air Mauritius, a précisé la même source. L’AGA est la principale rencontre des directeurs des compagnies aériennes africaines en présence de hauts dirigeants de l’aviation mondiale.
L’AGA constitue une occasion pour dresser le bilan et planifier l’avenir du développement de l’aviation africaine, sous le thème «succès dans une Afrique intégrée et interconnectée».