constitutionnelle

ALGÉRIE – ARABIE SAOUDITE : Vers l’ouverture de nouvelles perspectives de coopération judiciaire

Le président de la Cour constitutionnelle, Omar Belhadj, a reçu hier au siège de la Cour constitutionnelle, le procureur général du Royaume d’Arabie saoudite, membre du Conseil des oulémas, Cheikh Saoud Ben Abdallah Al Moujib qui effectue une visite en Algérie à la tête d’une délégation de haut niveau.

Lors de la rencontre qui s’est déroulée en présence de cadres et membres de la Cour constitutionnelle, et de l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Alger, Abdallah Benacer Abdallah El Bassiri, les deux responsables se sont félicités de la qualité des relations liant les deux pays frères qui partagent les mêmes valeurs et principes fondamentaux de l’Islam et de l’arabité, ce qui renforce les bases de la coopération bilatérale. Les deux parties ont également passé en revue les moyens et perspectives de consolider cette coopération dans divers domaines, notamment en matière de justice constitutionnelle. À cette occasion, Belhadj a mis en avant l’importance des réformes profondes engagées dans le pays sous la conduite éclairée du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour l’édification de l’Algérie nouvelle, notamment en matière de renforcement des garanties de l’indépendance de la justice et la création d’une Cour constitutionnelle avec une composante spéciale et de larges prérogatives. Pour sa part, le procureur général saoudien a souligné la grande importance que les autorités saoudiennes accordent au développement des relations et de la coopération bilatérale avec l’Algérie, notamment dans les domaines de la justice et de la lutte contre toutes les formes de criminalité, souhaitant l’ouverture de nouvelles perspectives de coopération judiciaire avec l’Algérie. Les deux responsables ont également réaffirmé leur volonté d’œuvrer au renforcement des relations de concertation et de coopération, et de promouvoir les échanges de visite et d’expertises, notamment dans le domaine de la magistrature et de la justice constitutionnelle. La visite du procureur général saoudien arrivé mardi à Alger se poursuivra jusqu’au 17 septembre.
Ania Nch