12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Transport : un plan Marshall pour la Capitale

Beaucoup reste à faire dans le secteur de transport, essentiellement dans la Capitale. Bus, métro, tramway, taxis… ne suffisent plus pour répondre aux besoins des Algérois. Afin d’y remédier à la situation, un véritable plan Marshall a été lancé par les pouvoirs publics. En effet, il y a quelques jours, l’Entreprise de transports urbains et suburbains d’Alger (Etusa) avait annonçait le lancement de la technologie «Wifi» dans ses bus. L’annonce a été faite par le directeur général de l’Etusa,Yassine Krim, mais sans donner de précisions, quant aux modalités d’accès au service.
En outre, l’Entreprise tente de reconquérir sa position sur le marché du transport, en procédant à l’acquisition de 300 nouveaux autobus auprès de la société nationale des véhicules industriels (SNVI). Il faut dire que pour se repositionner sur le marché, l’Etusa a du pain sur la planche. Dans ce sens, l’Entreprise a énoncé la mise en place d’un programme spécial «été» et Ramadhan 2015. Cette période correspond avec les bonnes affaires en Algérie.
De surcroît, un plan de transport spécial pour les nouvelles cités d’habitation construites dans la périphérie de la ceinture urbaine algéroise dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire sera mis en place.
Il s’agit notamment de nouvelles lignes qui seront ouvertes en 2015 sur Birtouta, Baraki ou Chaâbia, et Bentalha, et d’autres lignes entre Birtouta et Sidi-M’hamed, dans la commune de Tessala-el-Merdja.
Par ailleurs, au grand bonheur des Algérois, et avec l’arrivée proche de l’été, le transport urbain par voie maritime, après une première expérience en 2014, devrait être reconduit, selon des responsables de la direction de wilaya des transports.
Il faut dire que ce moyen de transport avait réalisé un grand succès l’année dernière, mais fut interrompu durant l’hiver.
Alors que le métro d’Alger attend l’installation du réseau téléphonique, depuis des lustres, l’Etusa continue de se distinguer, quant aux autres moyens de transports. Par ailleurs, les pouvoirs publics affirment que le métro et le «tram» vont changer la configuration des transports urbains dans la Capitale.
La mise en service de la totalité de la première ligne du tramway d’Alger reliant Ruisseau à Dergana sur un trajet de 23,2 km, et dotée de 38 stations est prévue fin printemps 2015, selon les prévisions. Le premier tronçon de cette ligne (Bordj-el-Kiffan-Mokhtar-Zerhouni, 7,3 km) a été inaugurée le 8 mai 2011, le deuxième (Mokhtar-Zerhouni-Ruisseau, 9,1 km) le 13 juin 2012 et le troisième (Bordj-el-Kiffan-Kahouet-Chergui, 4,2 km) le 15 avril 2014.
Le dernier tronçon, reliant Kahouet-Chergui à Dergana sur 2 km devrait être opérationnel fin avril, selon les prévisions du ministère des Transports. Dans cette nouvelle palette de transports par rails dans la wilaya d’Alger, il y a par ailleurs les projets d’extension des lignes du métro.
Ouverte à l’exploitation commerciale le 1er novembre 2011, la première ligne du métro d’Alger, reliant sur 9,5 km la Grande-Poste à Haï-el-Badr (Bach-Djarrach), connaîtra, en avril, une extension vers Aïn-Naâdja à partir de Haï-el-Badr. Long de 3,6 km, ce nouveau tronçon desservira les communes de Bach-Djarrah et Gué-de-Constantine, avec, pour la première fois, la mise en service d’ascenseurs dans les stations pour les personnes à mobilité réduite (handicapés, personnes âgées, femmes enceintes,…).
Pour la deuxième extension, à savoir Haï-el-Badr-El-Harrach (4 km), son inauguration est attendue pour juillet. «Les usagers pourront emprunter le métro de la station d’El-Harrach à Tafourah (Grande-Poste) en 20 minutes dès juillet 2015», avait annoncé le ministre des Transports, Amar Ghoul, lors d’une visite au chantier. Au milieu de l’été prochain, Alger disposera d’une ligne de métro longue de 17,1 km, la troisième et dernière extension de cette première ligne, entre la Grande-Poste et la Basse-Casbah (1,7 km), n’est pas prévue avant 2017, selon l’Entreprise du métro d’Alger (EMA).
Enfin, l’exploitation commerciale de la nouvelle ligne ferroviaire à double voie électrifiée Birtouta-Zéralda, longue de 21 km, est programmée pour fin décembre 2015, selon l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif).
Lamia Boufassa

Related posts

La diplomate Sud-africaine, à Alger, Nadi Zilma, sur le Sahara Occidental : « Soutien indéfectible de mon pays au peuple sahraoui jusqu’à son indépendance »

courrier

ALORS QU’EL-BINAA SE PRONONCERA SUR LA QUESTION CE VENDREDI : Vers une participation du MSP au Gouvernement

courrier

TRANSFORMÉS EN UNITÉS COVID-19 : Appel à la reprise normale des services hospitaliers

courrier

LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION, MOHAMED BOUSLIMANI : « Les relations algéro-tunisiennes ne seront jamais ébranlées »

courrier

DES RESPONSABLES DE SON PARTI CITÉS DANS UN SCANDALE QUI CONCERNE DES POTS DE VIN, DE LA DROGUE ET DE LA PROSTITUTION : Pedro Sanchez dans de beaux draps

courrier

Snmg et revalorisation salariale : ce qu’il faut savoir

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.