Selfie, mode «Hadj» Benzia et «jeune» Raouraoua

Par Hafidh A. Settar

Ça y est ! Court-circuitant Boutef himself, le président de la République…du football, Mohamed Raouraoua a aplani et aplatit
tous les problèmes du pays, tordant, magistralement, le cou à l’abominable «taqachouf» ( Notez comme c’est déjà barbare comme terme!).
Le Roi- pas moins- de Dely Ibrahim vient de réaliser un énième et énorme boom économique dont il a, seul, le secret: il a débauché Yacine Benzia de sa mère la France pour l’embaucher chez son père (?) l’Algérie.
C’est qui çuila?
Mais pardi, encore un de ces nôtres qui découvrent sur le tard qu’ils ne sont pas des leurs. Vous pigez que dalle ? Moi, itou, je l’avoue.
L’essentiel reste cette joie, cette béatitude presque puérile telles que fidélisées par ce selfie, qui fait plaisir à voir sur la frimousse de l’indéboulonnable homme de la FAF.
Raouraoua qui demande un selfie à Benzia en faisant guilli guilli, qu’il est mignon le buzz!
H. A. S.