9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

MOHAMED SIDATI, REPRÉSENTANT DU FP EN FRANCE : « Nous souhaitons que l’administration américaine répare l’injustice »

De son côté, le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati a déclaré, attendre de la nouvelle administration américaine qu’elle revoit et reconsidère la décision de l’ex-président Donald Trump ayant reconnu la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, et a appelé Washington à œuvrer au Conseil de sécurité de l’ONU avec les autres membres de l’organe afin de redresser la situation. « Le legs de Trump est lourd mais nous ne perdons pas espoir puisque la nouvelle administration Biden a exprimé sa volonté de revoir et reconsidérer tout ce qui a été fait par son prédécesseur », a déclaré M.Sidati à la chaîne France 24. « À cet effet, nous formulons le souhait et l’espoir que l’administration puisse réparer cette injustice lorsqu’il s’agit du Sahara occidental et surtout user de leur position en tant que membre du Conseil de sécurité et s’investir aux côtés d’autres membres de l’organe afin de redresser la situation », a-t-il ajouté.
Évoquant la situation sur le terrain depuis la reprise des affrontements armés, le diplomate sahraoui, a affirmé que « les combattants sahraouis de la liberté ont bombardé samedi la zone d’El-Guerguerat, car c’est en effet à partir de là que les troupes marocaines ont essayé d’étendre leur occupation illégale, et c’est depuis cette zone qu’elles acheminent illégalement des marchandises (…) C’est évident aujourd’hui pour les combattants sahraouis de mener des attaques à El Guerguerat ». « Cela démontre qu’il n’est guère un point au Sahara occidental qui ne puisse être à la portée des combattants sahraouis », a-t-il soutenu. Le représentant du Front Polisario, rappelle par la même occasion que « le Maroc ne peut pas continuer de dissimuler la réalité d’une guerre cruelle qui a lieu au Sahara occidental où le peuple sahraoui se bat pour pouvoir exercer son droit inaliénable à l’autodétermination ». Il a ajouté qu’il « faut restaurer la légalité internationale et l’application du droit international au Sahara occidental à même de parachever le processus de décolonisation ».
S’agissant des négociations. M. Sidati, a assuré que « le Front Polisario n’a jamais fermé les portes aux négociations et souhaite vivement que les Nations unies s’engagent avec force en vue de parachever le processus de règlement et les négociations sont nécessaires à ce sujet ».
« Nous insistons sur la responsabilité des Nations unies de protéger le droit à l’autodétermination et le droit international au Sahara occidental », a-t-il assuré, affirmant que « les Sahraouis ne sont pas opposés à ce qu’il y ait à nouveau un processus pacifique » tout en tenant compte que « le cessez le feu d’avant n’existe plus et que le peuple sahraoui et en pleine guerre et il va poursuivre avec détermination cette résistance jusqu’à obtention de ses droits légitimes ».
M. Bendib

Related posts

DÉCRUE DE LA PANDÉMIE : Nos mosquées se dé-confinent

courrier

La suppression de certaines taxes a été positivement accueillie : Le prix du poulet en baisse

courrier

Gaïd Salah : «l’ANP remplit ses missions constitutionnelles»

courrier

Le président de la AC2A prévoit des augmentations entre 15 et 20% : Les véhicules neufs seront plus chers en 2017

courrier

ABROGATION DU SERVICE CIVIL ET AUGMENTATION DES SALAIRES POUR LES MÉDECINS : Le ministre Benbouzid détaille les décisions du Président

courrier

AFFAIRE DES FRASQUES DES JOUEURS DU MCA : Bensaha, Addadi, Rebiai et Allati suspendus

courrier