Tebboune

Le Président reçoit les ambassadeurs de Mauritanie, de Roumanie et de la République de Corée

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu hier les ambassadeurs de la République islamique de Mauritanie, de Roumanie et de la République de Corée qui lui ont rendu une visite d’adieu au terme de leurs missions respectives en Algérie, indique un communiqué de la Présidence de la République. « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu aujourd’hui trois ambassadeurs qui lui ont rendu une visite d’adieu au terme de leurs missions en Algérie. Il s’agit de :
- son excellence Boulah Ould Mogueye, ambassadeur de la République islamique de Mauritanie,
- son excellence Marcel Alexander, ambassadeur de Roumanie,
- son excellence Lee Eunyong, ambassadeur de la République de Corée », précise le communiqué de la Présidence de la République.

Apparition de physalies vénéneuses aux alentours du port de Djendjen
La direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Jijel a mis en garde mardi les citoyens contre l’apparition de physalies vénéneuses ou Galère portugaise aux alentours du port de Djendjen.
La direction locale de la pêche et des ressources halieutiques indique, dans un communiqué de presse, qu’un nombre considérable de physalies (méduses vénéneuses) a été observé dans les environs du port de Djendjen, appelant les citoyens à la vigilance et à la précaution.
Selon le document, l’orientation Ouest des vents est susceptible de favoriser le déplacement des physalies vers les plages des communes d’El-Kennar Nouchfi et Sidi Abdelaziz (Est de Jijel). La direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Jijel avait mis en garde, le 8 mai courant, contre l’apparition de physalies vénéneuses sur les plages de Sidi Abdelaziz et Béni Belaid. «Les couleurs de ces méduses (bleue, verte, violette, rose) peuvent inciter certains curieux à les toucher ce qui risque de provoquer d’intenses brûlures accompagnées de multiples symptômes pouvant aller chez certains sujets jusqu’à l’arrêt cardiaque», a-t-on averti.
La même source a ajouté que le contact ou la piqure de physalies peuvent aussi occasionner une «perte de connaissance, une forte fièvre, une gêne respiratoire, des maux de ventre, des douleurs musculaires et des vomissements».

Démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication de tabac à chiquer à Boussâada
Un atelier clandestin de fabrication de tabac à chiquer contrefait a été démantelé par les éléments de la sûreté de daïra de Boussâada (M’sila), a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. L’opération, déclenchée suite à une information signalant la présence d’un atelier clandestin de fabrication et de conditionnement de tabac à chiquer (chemma), a donné lieu à la perquisition du lieu en question, ont précisé les mêmes services, ajoutant que quatre employés de nationalité étrangère et trois algériens ont été arrêtés. Les policiers ont réussi à saisir, lors de cette opération, pas moins de 161 600 sachets de tabac à chiquer de marque inconnue et de tabac contrefait portant la marque de la Société nationale de tabac et allumettes (SNTA), a-t-on noté de même source, soulignant que cette opération a également permis de mettre la main sur des appareils utilisés pour le conditionnement du produit. Un dossier judiciaire a été constitué pour «contrefaçon, mise en vente d’un produit dangereux et emploi irrégulier d’étrangers», a-t-on indiqué, précisant que le procureur de la République près le tribunal de Boussâada a ordonné la mise sous contrôle judiciaire du propriétaire de cet atelier clandestin.

La DGSN lance un concours de recrutement et de formation des agents de police dans plusieurs wilayas
La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé, mercredi dans un communiqué, l’ouverture de l’opération de dépôt des dossiers de candidature pour le concours de recrutement et de formation sur épreuves des agents de police hommes, au niveau des bureaux de formation relevant de la sûreté de certaines wilayas du Sud. Il s’agit des wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Illizi, Biskra, Tindouf, Béchar, Ouargla, Ghardaïa, Laghouat, El-Oued, Ouled Djellal, El Meghaïer, Touggourt, El-Méniâ, In Salah, Djanet, In Guezzam, Béni Abbès, Bordj Badji Mokhtar et Timimoune, a précisé la même source. La DGSN rappelle les conditions d’accès au concours qui prévoient notamment que l’intéressé doit être âgé de 19 ans au moins et de 23 ans au plus le jour du concours.
La DGSN a mis à la disposition des citoyens son site électronique et ses pages Facebook, Instagram et Twitter, pour consulter les conditions d’accès et imprimer le formulaire de participation.

Saisie de plus de 2000 litres d’huile de table destinés à la spéculation à Batna
Les services de la sûreté de daïra de Merouana relevant de la sûreté de wilaya de Batna ont saisi 2 030 litres d’huile de table destinés à la spéculation, a-t-on appris mardi auprès de ce corps constitué. Les patrouilles de la police visant à lutter contre le phénomène de la spéculation ciblant les produits de large consommation subventionnés par l’État ont intercepté un camion avec à son bord trois individus sur le point de vendre 406 bouteilles d’huile de table de 5 litres, non facturées, sur le marché à un prix élevé, a-t-on indiqué à la cellule de communication de la sûreté de daira de Merouana. L’opération a permis la saisie d’une quantité globale estimée à 2 030 litres, a-t-on précisé, soulignant que des procédures judiciaires ont été engagées à l’encontre des mis en cause âgés entre 23 et 26 ans et ce, en collaboration avec les services de la Direction du commerce. Aussi et lors d’une autre intervention, les mêmes éléments ont-ils procédé à l’arrestation de trois autres individus dont une jeune fille, âgées entre 23 et 36 ans, s’adonnant à la vente de drogue dans la ville de Merouana, a-t-on ajouté. Ces individus qui étaient en possession d’une plaquette de kif traité de 11 100 grammes, d’une épée ainsi que la somme de
65 000 DA, gain illicite provenant de la vente de drogue, ont été présentés devant les instances judiciaires concernées.

Arrestation d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de câbles de voie ferrée à El Tarf
Les services de la sûreté de daïra de Dréan (El Tarf) ont mis fin aux agissements d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de câbles de voie ferrée au niveau de cette localité frontalière, a indiqué mardi la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Agissant sur la base d’une information faisant état de vol de câbles de voie ferrée et leur transport à bord de deux véhicules utilitaires, les services de la police ont ouvert une enquête qui s’est soldée par l’arrestation des présumés auteurs, a précisé le chargé de la communication de la sûreté de wilaya, Mohamed Karim Labidi. Les auteurs du vol, originaires de la daïra de Dréan, ont été arrêtés en flagrant délit de chargement des câbles objet du vol, a ajouté le commissaire principal Labidi. Les mis en cause, âgés entre 20 et 40 ans, seront présentés  »incessamment  »devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel de Dréan pour répondre des chefs d’inculpation qui leur sont reprochés, a précisé le commissaire Labidi.