Lagab

JO-2020 de Tokyo : Une 5e journée sans éclats pour les athlètes algériens

La cinquième journée des Jeux olympiques-2020 de Tokyo, disputée mercredi, a été sans éclats pour les athlètes algériens dont le cycliste Azzedine Lagab et les deux boxeurs Mohamed Houmri et Ichrak Chaib ont vu leur aventure se terminer sans gloire, alors que la nageuse Amel Melih a été éliminée au 100 m nage libre.

Engagé dans la course contre la montre, Lagab a terminé à la 36e place de l’épreuve remportée par le Slovène Primoz Roglic qui s’est adjugé la médaille d’or. L’Algérien de 34 ans a terminé le parcours, long de 44 km, à la 36e place avec un temps de 1:05:21, soit à plus de dix minutes de Roglic. La médaille d’argent est revenue au Néerlandais Tom Dumoulin, alors que l’Australien Dennis Rohan a remporté la médaille de bronze. Samedi déjà, Azzedine Lagab et son coéquipier Hamza Mansouri avaient abandonné la course sur route, disputée sur les pentes du mont Fuji sur une distance de 234 km. En boxe, Ichrak Chaib (75 kg) a été éliminée en huitièmes de finale après sa défaite devant l’Indienne Rani Pooja (5-0), soit la deuxième élimination algérienne chez les dames après celle de Boualem Roumaissa (51 kg) qui a été sortie, dimanche, par la Thaïlandaise Jitpong Jutamas (5-0) pour le compte des 16es de finale. Chez les messieurs, le pugliste Mohamed Houmri (81 kg) n’a pu passer le cap des huitièmes de finale, se faisant battre (5-0) par le Cubain Lopez Arlen, champion du monde 2015 à Doha et olympique aux JO-2016 de Rio. C’est la deuxième élimination algérienne chez les messieurs après celle d’Abdelhafid Benchabla (91 kg), sorti mardi en 8es de finale après sa défaite devant le Russe Muslim Adzhimagomedov qui boxe sous bannière olympique (5-0). Les espoirs de la boxe algérienne sont portés à présent sur Chouaib Bouloudinats (+91 kg) qui sera opposé, jeudi, à l’Américain Torrez Jr Richard, pour le compte des 8es de finale. Il sera suivi dans la même journée par Younes Nemouchi (75 kg) face au Philippin Marcial Eumir pour le compte des 8es de finale. Le lendemain vendredi, Khelif Imane (60 kg) défiera la Tunisienne Mariem Homrani (1/8 de finale), alors que Mohamed Flissi (52 kg) sera le dernier pugiliste algérien à monter sur le ring samedi. Il croisera les gants contre l’Irlandais Irvine Brendan ou le Philippin Paalam Carlo en 8es de finale. En natation, Amel Melih (27 ans) a été éliminé dans les séries de l’épreuve du 100m nage libre, terminant à la 8e et dernière place de la 3e série avec un chrono de 56.65. Même la Chypriote Kalia Antoniou, pourtant vainqueur de cette série avec un temps de 55.38, n’a pu obtenir son ticket pour les demi-finales. Au classement général des sept séries de qualification, l’Algérienne a terminé à la 39e place. L’élimination de Melih s’ajoute à celle d’Oussama Sahnoune, classé à la 8e et dernière position de sa série du 100m nage libre, mardi. Sahnoune et Melih seront engagés, vendredi, dans l’épreuve du 50m nage libre. La natation algérienne est représentée par trois athlètes aux JO de Tokyo : Oussama Sahnoune, Amel Melih et Souad Cherouati sur le 10 km en eau libre. La journée de mercredi a été marquée, par ailleurs, par la reprise des épreuves de voile, avec le déroulement de la 3e journée en RS:X, à l’issue de laquelle les véliplanchistes algériens Hamza Bouras et Amina Berrichi occupent la dernière place au classement général provisoire de cette spécialité, après trois nouvelles courses (neuf au total). Bouras, qui avait déjà pris part aux derniers JO-2016 de Rio, a terminé la 9e course à la 25e place, alors que le Néerlandais Badloe Kiran a pris la 1re place provisoire. Chez les dames, Berrichi a abandonné la 9e course. La Chinoise Lu Yuxiu a gardé la 1re place provisoire. Les épreuves de voile (RS:X) se poursuivront jusqu’au 31 juillet. Les véliplanchistes Amina Berrichi et Hamza Bouras sont les deux seuls Algériens qualifiés aux JO de Tokyo.