Jijel : Démantèlement d’un réseau de pilleurs de liège

Les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale de Mila (56 km à l’Est de Jijel) ont réussi à appréhender six (6) individus faisant partie d’un réseau criminel impliqué dans l’agression de gardes forestiers, le mois dernier dans la commune d’Ouled-Rabah, a indiqué, hier, le chef de cette brigade, le commandant Lakhdar Belkheira. Le même responsable a expliqué à l’APS que suite à l’agression visant les gardes forestiers de cette même commune (88 km au sud de Jijel), le 17 mai dernier précisément, une enquête approfondie a été ouverte par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale qui a permis d’identifier ce réseau criminel composé de huit (8) personnes, dont 6 d’entre elles, âgées entre 20 et 35 ans, ont été arrêtées . Le commandant Belkhira a déclaré qu’après avoir obtenu l’autorisation de perquisitionner par le procureur de la République, les domiciles des suspects ont été fouillés afin de rechercher des outils ayant servi au pillage du liège (faucille et hache). Les prévenus ont été, par la suite, traduits devant les autorités judiciaires, tandis que l’enquête se poursuit pour appréhender les membres restants de ce réseau criminel, a -t-il dit.La même source a rappelé, par ailleurs, que les gardes forestiers ont été agressés, durant l’exercice de leur fonction, le 17 mai dernier dans la forêt de Béni-Khatab dans la commune d’Ouled-Rabah, à coup de pierres et menacés de mort par un groupe criminel spécialisé dans le pillage de liège, occasionnant de nombreux dommages aux véhicules de la Conservation des forêts. APS